Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 098,52
    +144,04 (+0,35 %)
     
  • Nasdaq

    18 083,37
    -425,97 (-2,30 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0935
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 639,18
    +625,68 (+1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,63
    +9,30 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    5 603,04
    -64,16 (-1,13 %)
     

Sean Penn : la gifle de Will Smith aux Oscars a été son « pire moment »

Sean Penn a critiqué Will Smith pour sa fameuse gifle lors des Oscars 2022.

En 2022, l'acteur américain a giflé le présentateur de la cérémonie, Chris Rock, après que celui-ci a mentionné son épouse, Jada Pinkett Smith, dans une blague. Plus tard dans la soirée, la star de Men in Black a remporté le prix du meilleur acteur pour son rôle dans La Méthode Williams.

S'exprimant sur la controverse dans une interview avec Variety, Sean Penn a déclaré : « Je ne connais pas Will Smith. Je l'ai rencontré une fois. Il avait l'air très gentil quand je l'ai rencontré. Il était tellement bon dans La Méthode Williams. Donc pourquoi diable as-tu craché sur toi-même et sur tout le monde avec cette pu*ain de gifle stupide ? »

« Pourquoi j'ai dû aller en prison pour la même chose que tu viens de faire ? Et toi, tu es toujours assis là ? Pourquoi êtes-vous tous debout à applaudir son pire moment en tant que personne ? » a ajouté l'acteur de Milk en référence à son propre passé et aux différences de traitement qui existent à Hollywood. En 1987, Sean Penn a été condamné à 60 jours de prison après avoir frappé un parolier parce qu'il pensait que l'homme avait embrassé sa femme d'alors, Madonna.

Sean Penn a ensuite affirmé que l'incident des Oscars n'aurait jamais eu lieu si l'Academy avait autorisé le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy à apparaître pendant la cérémonie, comme il l'avait suggéré. « Ces conneries ne seraient pas arrivées avec Zelensky, a-t-il déclaré. Will Smith n'aurait jamais quitté cette chaise pour prendre part à cette violence stupide. Ça ne serait jamais arrivé. »