La bourse est fermée

SCPI : pourquoi les Français n’ont jamais autant investi dans la pierre papier

Tous les voyants sont au vert pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). En 2019, les épargnants se sont rués sur ces produits en y plaçant 8,6 milliards d’euros, soit 36 % de plus que la collecte enregistrée lors du record de 2017 (6,3 milliards d’euros). Dans le détail, les SCPI de bureaux (+4,4 milliards d’euros), diversifiées (qui investissent en fonction des opportunités, quel que soit l’actif, +2,3 milliards) et spécialisées (qui investissent surtout sur un secteur, comme l’hôtellerie, les Ehpad, +1,2 milliard) sont celles qui ont le plus profité de ces investissements. Suivent les SCPI de commerces (+0,58 milliard) et résidentielles (+0,13 milliard). Ces données, communiquées le jeudi 13 février par l’Aspim (Association française des sociétés de placement immobilier) et l’IEIF (Institut de l’épargne immobilière et foncière), mettent en lumière un intérêt toujours plus important pour la pierre papier. Pour rappel, l’acquisition de parts de SCPI consiste à investir dans une société qui acquiert et gère un parc immobilier (bureaux, commerces, établissements de santé, hôtellerie, …) et verse en retour au souscripteur des loyers sous forme de dividendes.

>> Notre service - Investissez dans la SCPI qui convient à vos besoins grâce à notre comparateur

Rendement moyen de 4,40 %

“L’année 2019 a été particulièrement dynamique pour le marché de l’immobilier non coté grâce à un contexte porteur et des fondamentaux solides”, explique dans un communiqué la déléguée générale de l’Aspim, Véronique Donnadieu. Avec un taux de distribution de valeur de marché (TDVM) de 4,40 % en 2019, contre 4,35 % un an plus tôt, les SCPI offrent il est vrai un rendement très attirant. Par ailleurs, le prix moyen de la part s’est apprécié de 1,20 % sur la période, contre 0,80 % en 2018. Des arguments d’autant plus convaincants que la pierre papier bénéficie à plein de la comparaison avec les placements à capital garanti, notamment le fonds euros de l’assurance vie, dont la rémunération

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TF1 : chiffre d'affaires en hausse malgré le recul de la publicité
Renault dans le rouge pour la première fois depuis 2009
Municipales à Paris : Benjamin Griveaux jette l'éponge
La séance de Bourse : tout ce qu'il faut savoir aujourd'hui
Le plan à 100 milliards de l'OCDE pour taxer les multinationales