Publicité
Marchés français ouverture 4 h 33 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    38 652,64
    -450,58 (-1,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0812
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 668,22
    -200,49 (-1,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 709,93
    -1 599,57 (-2,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,36
    -31,30 (-2,08 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

Scoliose : quelles sont les causes et comment traiter cette déformation de la colonne vertébrale ?

iStock

Une scoliose se définit comme une déformation de la colonne vertébrale dans les 3 plans de l'espace : de face, de profil et en transversal. Cette déformation (en 3D, donc) est liée à une rotation des vertèbres les unes par rapport aux autres. En clair : la colonne vertébrale est courbée en forme de S ou de C.

Attention ! La scoliose ne doit pas être confondue avec l'attitude scoliotique. En effet : la scoliose n'est pas réductible, ce qui signifie que la déformation de la colonne vertébrale ne peut pas être corrigée (même partiellement) par un changement de position. En revanche, en cas d'attitude scoliotique, il est possible d'améliorer la déformation de la colonne vertébrale grâce à des postures spécifiques – en position allongée, par exemple.

À savoir : " on peut souvent différencier l'attitude scoliotique de la scoliose à l’œil nu, affirme Adrien Ezine, ostéopathe. En cas de scoliose véritable, lorsque la personne se penche en avant, quelqu'un situé derrière elle pourra observer une gibbosité (c'est-à-dire : une " bosse ") à droite ou à gauche, au niveau des côtes. "

À savoir. En France, environ 4 % des jeunes âgés de moins de 18 ans sont atteints par une scoliose. La scoliose est plus fréquente chez les filles qui représentent 80 % des sujets touchés à l'âge de 8-9 ans. Il est à noter que la scoliose peut aussi survenir à l'âge adulte, en particulier chez la femme vers la ménopause – cette période se caractérise en effet par des bouleversement hormonaux et une fragilité osseuse. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite