Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 436,12
    +150,41 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 381,40
    +50,50 (+3,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Le scientologue et acteur de « That ‘70s Show », Danny Masterson, condamné à 30 ans de prison pour viols

©Backgrid USA / Bestimage

Danny Masterson, connu pour son rôle dans la série culte « That ‘70s Show » et membre important de l’Église de scientologie, écope de 30 ans de prison pour viols.

Ce jeudi 7 septembre, l'acteur américain Danny Masterson, éminent membre de l'Église de scientologie connu pour son rôle dans la série "That '70s Show", a été condamné à 30 ans de prison pour deux viols par un tribunal de Los Angeles. Le comédien de 47 ans, qui avait été reconnu coupable en juin, a ainsi écopé de la peine maximale qu'il encourait.

Lors de son procès, trois femmes, également scientologues, l'accusaient de les avoir violées à son domicile d'Hollywood Hills entre 2001 et 2003. Les jurés ont donné raison à deux d'entre elles et n'ont pas atteint l'unanimité nécessaire pour prononcer un verdict concernant la troisième.

« M. Masterson, vous n'êtes pas la victime », a martelé la juge Charlaine Olmedo, en prononçant la peine face à l'acteur qui a toujours clamé son innocence. Elle a également ordonné son inscription au fichier des délinquants sexuels. À l'audience, l'accusation avait estimé que l'acteur avait « drogué et violé » ses victimes.

PUBLICITÉ

L'une d'elles, a réagi devant le tribunal jeudi, en estimant que le monde est « plus sûr » maintenant que l'acteur est derrière les barreaux. « Tu aimes (...) faire du mal aux femmes », a ajouté la victime, dont l'anonymat a été préservé lors du procès. « Tu as vécu ta vie derrière un masque, comme deux personnes. Mais la vraie personne est assise ici. »

Une affaire qui remonte à 2017

Cette affaire, déclenchée en 2017 dans le sillage des accusations contre...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi