Marchés français ouverture 7 h 45 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2093
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    39 965,10
    -1 132,85 (-2,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    957,46
    -29,19 (-2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Ces scientifiques travaillent sur des médicaments contre les futurs coronavirus

·2 min de lecture

En février dernier, alors que le nouveau coronavirus commençait à apparaître aux États-Unis, les scientifiques ont déterré une idée qui avait été abandonnée par de nombreuses grandes sociétés pharmaceutiques il y a des années : créer un médicament universel pour lutter contre les coronavirus.

Ces virus, connus pour leur apparence hérissée, peuvent provoquer, entre autres, le Covid-19, le SRAS et le rhume. Les travaux sur les vaccins ou les traitements contre deux précédentes menaces de coronavirus, l'épidémie de SRAS en 2003 et l'épidémie de MERS en 2012, ont été largement abandonnés lorsque ces agents pathogènes ont disparu.

À lire aussi — 8 innovations santé repérées au CES 2021 parmi tous les gadgets tech

Mais les experts ne pensent pas que le SRAS-CoV-2, le coronavirus responsable du Covid-19, disparaîtra.

L'entreprise pharmaceutique Novartis est maintenant l'un des nombreux laboratoires qui travaillent sur des médicaments qui pourraient aider à protéger l'Humanité contre le Covid-19, ainsi que contre d'autres affections causées par les coronavirus. L'histoire montre que les coronavirus sont à prendre au sérieux.

"C'est maintenant la troisième pandémie de coronavirus en 20 ans. Il est probable que, s'il y en a une quatrième, il s'agira d'un coronavirus. S'il y en a une cinquième, ce sera probablement aussi un coronavirus", pense John Tallarico, directeur de la biologie chimique et de la thérapeutique aux Instituts Novartis pour la recherche biomédicale à Cambridge, dans le Massachusetts (Etats-Unis).

Dans le secteur, les travaux en sont encore à leurs débuts et, dans la plupart des cas, les thérapies expérimentales ne sont pas prêtes à être testées sur des personnes. On ne sait pas encore si l'un des fabricants de médicaments réussira, ou si cela arrivera à temps pour aider à faire face à la pandémie actuelle.

La majorité des efforts pour lutter contre les coronavirus sont encore axés sur le SRAS-CoV-2 et les variants qui ont commencé à apparaître. Prédire comment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Congrès américain va interroger les patrons de Facebook, Google et Twitter sur la désinformation
Une intelligence artificielle parvient à détecter les émotions humaines grâce aux ondes radio
Emmanuel Macron promet 1Md€ pour assurer la cybersécurité des sites sensibles
L'ADN le plus vieux au monde découvert sur des dents de mammouth
Cette startup espagnole propose des voyages spatiaux en ballon d'hélium