La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 494,20
    +300,26 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Des scientifiques préparent le premier robot humanoïde volant

·2 min de lecture

En 2018, le robot Jet-HR1 s’était fait remarquer grâce à ses hélices carénées intégrées dans ses pieds, ce qui lui permettait de déplacer son centre de gravité et d’effectuer de grandes enjambées pour passer par-dessus des trous dans le sol. L’université de technologie du Guangdong en Chine vient de dévoiler son successeur Jet-HR2 qui, cette fois-ci, est capable de voler.

Ce nouveau robot, de forme humanoïde, est équipé de quatre soufflantes : deux fixées au niveau de la taille, et une dans chaque pied. Il peut ainsi décoller et atteindre un mètre de hauteur. Le robot pèse 17 kg (batterie incluse) et chaque soufflante est capable de soulever 5 kg, soit une poussée de 20 kg au total pour un rapport de poussée sur poids de 1,17.

Présentation du décollage du robot Jet-HR2 sans et avec un contrôle de la poussée vectorielle dans les pieds. © Université de technologie du Guangdong

Un vol contrôlé par ses pieds

Le rapport de poussée sur poids est assez faible, ce qui rend la stabilisation plus difficile. Dans une courte vidéo, les chercheurs ont présenté leurs progrès actuels en utilisant les soufflantes dans les pieds pour la poussée vectorielle. Le robot parvient à un décollage beaucoup plus contrôlé, même s’il est toujours nécessaire de l’attraper au vol pour l’atterrissage.

Les chercheurs ont justifié leur choix d’un robot humanoïde volant pour des opérations de secours. Un robot humanoïde présente certains avantages mais il n’est généralement pas capable de se déplacer sur un terrain accidenté. Un futur robot, conçu sur la base du Jet-HR2, pourra sauter ou voler par-dessus les obstacles. Il faudra toutefois être patient pour découvrir de plus amples informations puisque la prochaine publication est prévue pour la conférence de robotique Icra en mai 2022…

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles