La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 984,12
    -409,56 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Sciences-Po: une sélection plus ouverte sur la diversité française

·2 min de lecture

Revu, le concours a permis de recruter plus de boursiers et de provinciaux. Mais a exclu de grands lycées.

Quelle statue voudriez-vous faire ériger dans l’espace public de votre pays? Rédigez le discours qu’une personnalité politique pourrait prononcer lors de l’inauguration." Voilà le type d’essai que les bacheliers devront rédiger avant le 29 mars pour candidater à Sciences-Po Paris. Après tout, pour une école qui forme de futurs décideurs, le sujet n’est pas mal choisi. Mais l’idée que cette rédaction à la maison remplace – avec la lettre de motivation et la description des centres d’intérêt –, les épreuves écrites, dont la sacro-sainte dissertation d’histoire, passe mal. Car certains grands lycées privés parisiens, comme Stanislas, Saint-Jean-de-Passy et Franklin, n’ont eu aucun élève admis cette année.

Cette procédure est pourtant l’aboutissement d’une longue réflexion de l’établissement, qui recevra 72,7 millions d’euros de subventions en 2022. "Nous voulons que chacun, quel que soit son lieu de naissance, son lycée, son milieu social, son parcours, puisse exprimer son potentiel", déroule Gabriela Crouzet, directrice des admissions. Car en dépit du dispositif en faveur des élèves de l’éducation prioritaire mis en place en 2001, les cohortes ne reflètent pas le visage de la France. En janvier, un rapport de l’Institut des politiques publiques de l’Ecole d’économie de Paris indiquait que 73% des étudiants de 2017 provenaient de catégories culturellement ou économiquement "très favorisées", soit trois fois leur poids réel dans la société. Et 44% étaient des lycéens d’Ile-de-France.

"Valoriser l’authenticité plutôt que le bachotage"

Pour enrayer ces mécanismes de reproduction, le nouvel examen "cherche à valoriser l’authenticité plutôt que le bachotage". La procédure comprend un oral, en visioconférence, d’analyse d’une image, comme le chantier de construction du Titanic. Et, abracadabra, les portes de la Rue Saint-Guillaume se sont ouvertes pour la première fois à des bacheliers de Brive-la-Gaillarde, de Font-Romeu ou de ­Morlaix. "La part des étudiants franciliens a [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles