La bourse ferme dans 4 h 32 min
  • CAC 40

    6 653,97
    +14,45 (+0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 153,91
    +10,39 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2120
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 858,80
    +2,40 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    32 807,41
    -415,70 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    984,79
    -25,82 (-2,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,28
    +0,16 (+0,22 %)
     
  • DAX

    15 734,86
    +5,34 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 181,73
    +9,25 (+0,13 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    29 291,01
    -150,29 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,69 (-0,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,4116
    +0,0034 (+0,24 %)
     

Sciences Po Paris : Laurence Bertrand Dorléac élue en remplacement d'Olivier Duhamel

·1 min de lecture

Les membres du conseil d'administration de la FNSP, instance de gouvernance de Sciences Po en charge des grandes orientations stratégiques et de la gestion de l'établissement, ont élu majoritairement (21 votes pour sur 24 votes) Laurence Bertrand Dorléac au poste de présidente, pour une durée de 5 ans, a annoncé Sciences Po dans un communiqué. Elle remplace Olivier Duhamel qui avait quitté ses fonctions, étant visé par une enquête pour viols sur mineur après les accusation de "Victor" Kouchner.

Première femme à occuper ce poste

Professeure à Sciences Po depuis 1990, Laurence Bertrand Dorléac enseigne l'histoire de l'art et l'histoire. Elle est la première femme à occuper ce poste et la deuxième historienne de l'art à "présider aux destinées de l'institution, après son fondateur, Émile Boutmy", souligne Sciences Po. Parmi ses premiers chantiers : "la mise en œuvre des mesures préconisées par les groupes de travail sur les violences sexistes et sexuelles et la déontologie pour satisfaire des exigences nouvelles à la hauteur de notre conception de la vie en société", a-t-elle assuré, citée dans ce communiqué.

Ce renouvellement à la tête de la FNSP intervient après l'affaire qui a éclaté début janvier avec les révélations de Camille Kouchner. Dans son livre La Familia grande, elle a dénoncé les agressions incestueuses qu'aurait imposées son beau-père, Olivier Duhamel, à son frère jumeau quand il était adolescent à la fin des années 1980.

Après ces révélations, Olivier Duhamel avai...


Lire la suite sur Europe1