La bourse ferme dans 1 h 4 min
  • CAC 40

    5 594,90
    -22,37 (-0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 594,57
    -8,10 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    30 902,93
    +88,67 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 833,50
    +3,60 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    30 577,12
    +404,13 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    732,86
    +17,66 (+2,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,73
    +0,37 (+0,71 %)
     
  • DAX

    13 814,18
    -34,17 (-0,25 %)
     
  • FTSE 100

    6 702,61
    -18,04 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 090,37
    +91,87 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    3 785,51
    +17,26 (+0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3608
    +0,0021 (+0,16 %)
     

Science décalée : révéler la fin d'un film dope ses entrées

Céline Deluzarche, Journaliste
·2 min de lecture

Vous avez peut-être remarqué qu’au fil du temps, les bandes-annonces de film sont de plus en plus explicites, certaines allant même jusqu’à dévoiler les dessous de l’intrigue. Cette débauche de détails n’est sans doute pas un hasard. Selon une étude parue en novembre dans le Journal of Marketing, « spoiler » un film [du verbe to spoil en anglais qui signifie « gâcher », « dévoiler »] conduirait les spectateurs vers les salles obscures.

Raconter la fin d’un film : les puristes contre les spoilers

Cette pratique est pourtant haïe de la plupart des amateurs de cinéma, qui estiment que cela revient à gâcher tout le plaisir et le suspense. Sur Internet, on trouve de nombreuses chroniques ou critiques qui contiennent des éléments importants sur la fin du film ou son dénouement. Certains forums et sites s’en sont même fait une spécialité, comme Spoil.Me ou Moviepooper. À l’inverse, les sites comme Allociné se servent de balises informatiques pour masquer les parties du texte qui comprennent des moments déterminants de l’intrigue, tandis que des extensions Chrome, Facebook ou Twitter bloquent les contenus, qui contiennent des mots-clés à propos des films, à ne pas divulguer.

Loin de décourager les spectateurs, spoiler serait au contraire un moyen de « lever l’incertitude », d’après les auteurs de l’étude. Cette dernière a analysé le succès au box-office américain des films sortis entre janvier 2013 et décembre 2017 aux États-unis et a collecté les critiques et commentaires sur IMDb, la plateforme de cinéma la plus populaire outre-Atlantique. Ils ont remarqué une corrélation positive entre entre l'intensité du spoiler et les recettes du box-office.

Cinéma : les superhéros sont 27 % plus violents que les « méchants »

Si vous n’appréciez pas que l'on vous raconte la fin d’un film, ne regardez pas cette vidéo ! © Taupe10, YouTube

Une stratégie payante pour les films à petit budget

Cette relation prend la forme d’un U inversé entre l'audience moyenne et l'intensité du spoiler, ce...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura