Marchés français ouverture 6 h 11 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 751,56
    -1,81 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,1308
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    23 570,61
    -218,32 (-0,92 %)
     
  • BTC-EUR

    49 911,19
    -1 035,44 (-2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,60
    -3,28 (-0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

La science a besoin des femmes !

·1 min de lecture

À quoi ressemble la recherche scientifique aujourd’hui ? Entre passion, espoir et solidarité féminine, trois Jeunes Talents du programme L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science nous répondent.

Les femmes ne représentent que 33 % des chercheurs dans le monde. Elles n’occupent que 14 % des postes académiques les plus élevés. On leur a décerné moins de 4 % des prix Nobel de science. Ces chiffres* vous alarment ? C’est normal. Ils sont la raison pour laquelle la Fondation L’Oréal et l’UNESCO s’engagent depuis 20 ans déjà aux côtés des femmes scientifiques, débutantes et confirmées, à travers le monde. ELLE est allé à la rencontre de trois d’entre elles – Marina Katava, Nour El Houda Mimouni et Sophie Bavard – brillantes chercheuses récompensées du prix Jeune Talent France L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2021 et réunies ici dans cette vidéo. Elles y confient leur expérience de femme scientifique dans des domaines parfois très masculins, leurs doutes, leurs moments de fierté, leurs exploits, leurs échecs, leurs envies et la très grande passion qui les anime au quotidien. Elles célèbrent aussi les femmes qui, avant elles, ont révolutionné l’histoire des découvertes, parlent solidarité féminine et bienveillance. Leur message est une invitation à se lancer pour toutes les jeunes filles qui n’osent pas sauter le pas, qui ne s’en croient pas capable ou qui ont peur de ne pas s’y sentir à leur place. C’est beau la science, y contribuer c’est dessiner le monde de demain. On se lance ?

*Source UNESCO, 2017 et She Figures, 2018.

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles