Schroders affiche son pessimisme pour la croissance européenne en 2013

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
PYX.BE33,44+6,01


(AOF / Funds) - Les politiques menées en faveur de la réduction des risques extrêmes ont permis aux bourses européennes de surperformer le marché américain au dernier trimestre, observe Schroders (Berlin: PYX.BE - actualité) dans sa note mensuelle sur les perspectives économiques et financières. A court terme, les chiffres de production industrielle pourraient surprendre à la hausse, avec un impact sur les statistiques du PIB attendues pour le troisième trimestre en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne.


Cependant, pour les mois à venir, les indicateurs principaux de l'activité économique suggèrent un affaiblissement supplémentaire de la croissance en 2013, poursuit le gestionnaire.

Avec le soutien récent du FMI à l'idée que l'austérité budgétaire a un impact négatif plus important que ce que l'on pouvait imaginer, Schroders a été surpris de la position française, d'accélérer le resserrement budgétaire en 2013. Pendant ce temps, le gouvernement italien arrive à la fin de son programme d'austérité, ce qui suggère un resserrement moindre pour 2013. Ces changements sur le plan politique engendrent des risques à la baisse concernant ses prévisions du PIB français, mais à la hausse concernant ses prévisions de croissance du PIB italien.