La bourse ferme dans 5 h 33 min
  • CAC 40

    5 745,05
    -38,36 (-0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 332,45
    -16,15 (-0,48 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9654
    -0,0034 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 650,40
    -5,20 (-0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    19 787,22
    -87,37 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,32
    -7,21 (-1,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,05
    -0,69 (-0,88 %)
     
  • DAX

    12 214,47
    -69,72 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    6 964,75
    -53,85 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0696
    -0,0161 (-1,48 %)
     

Schneider Electric va racheter l'intégralité d'Aveva

Wikimedia Commons

Schneider Electric sur le point de s'offrir totalement Aveva. Le groupe français a annoncé mercredi 21 septembre qu'il allait racheter l'intégralité de l'éditeur britannique de logiciels, dont il détient déjà 60% depuis 2017, conformément à ce qu'il avait indiqué fin août, dans un communiqué. Le géant français des équipements électriques et automatismes industriels "confirme avoir présenté une offre ferme d'achat pour les actions Aveva", mettant en avant "une proposition unique de combiner les données énergétiques, des processus industriels et les logiciels au service des clients de Schneider Electric et Aveva".

Le prix de l'offre a été fixé à 3.100 pence par action en numéraire. L'acquisition "valorise l'ensemble du capital social, émis et à émettre d'Aveva à environ 9,482 milliards de livres sterling, sur une base entièrement diluée, ce qui équivaut à une valeur d’entreprise de 10,154 milliards de livres sterling"(11,617 milliards d'euros), détaille le communiqué. "L’acquisition créera de la valeur pour nos clients en réunissant les données relatives à l'énergie et aux processus industriels, et en créant un 'hub' inégalé de données d'entreprise, complété d’une gamme de logiciels industriels spécialisés", souligne Schneider Electric.

"Nos clients bénéficieront ainsi d’une vision globale de la numérisation de leurs opérations, d’améliorations significatives en matière de réduction de la consommation d’énergie, de la production de carbone et de la consommation de ressources, accélérant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alstom "va très bien", selon son PDG Henri Poupart-Lafarge
Airbus A320neo : la flotte de Transavia va s'agrandir
Inflation : Apple va augmenter ses tarifs en France dès le mois prochain
CAC 40 : la Fed attendue au tournant après l'inflation, la croissance française va freiner
Mere, le "Lidl russe", va quitter un autre pays européen