Publicité
La bourse ferme dans 1 h 37 min
  • CAC 40

    7 695,87
    +68,74 (+0,90 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 010,41
    +34,28 (+0,69 %)
     
  • Dow Jones

    39 831,45
    +77,70 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0896
    +0,0026 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    2 407,10
    -14,80 (-0,61 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 039,25
    -692,82 (-1,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 204,08
    +5,51 (+0,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,05
    +0,43 (+0,52 %)
     
  • DAX

    18 634,48
    +99,92 (+0,54 %)
     
  • FTSE 100

    8 248,76
    +25,42 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    18 376,97
    +93,56 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    5 602,82
    +18,28 (+0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2965
    +0,0051 (+0,39 %)
     

Schneider Electric : résultats historiques pour le géant de l'énergie

Wikimedia Commons

Une page se tourne pour Schneider Electric. Son directeur général, Jean-Pascal Tricoire, cédera son poste au mois de mai mais il gardera la présidence. Son groupe affiche des résultats à nouveau "à leurs plus hauts niveaux historiques" en 2022. Le géant mondial de la gestion de l'énergie et des automatismes industriels a réalisé l'an dernier 3,477 milliards d'euros de bénéfice net, en hausse de 9% par rapport à une année 2021 déjà record. Le chiffre d'affaires s'élève à 34,176 milliards, soit +18,2%, porté par l'expansion des marchés de l'électrification et de l'efficacité énergétique.

Le groupe sera dirigé à compter de mai par Peter Herweck, actuel directeur général d'Aveva, éditeur britannique de logiciels industriels dont Schneider a d'abord acquis 60% en 2017 avant d'en finaliser l'an dernier l'acquisition complète. "Les choix stratégiques que nous avons effectués ces dernières années nous permettent de nous positionner sur la double tendance vers l’électrification et la digitalisation", a souligné Jean-Pascal Tricoire dans un communiqué, jugeant son groupe "bien préparé pour le futur. Nos offres n’ont jamais été aussi pertinentes".

Avec le changement de gouvernance annoncé jeudi, "combinant continuité et renouvellement, Schneider Electric entame un nouveau chapitre de son histoire - avec plus de numérique, plus de logiciels, plus de technologie et plus de développement durable", a-t-il ajouté. "Je soutiens pleinement la future nomination de Peter Herweck", dont "l'expérience (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après Go Sport et Camaïeu... une autre filiale de Michel Ohayon en cessation de paiement
Airbus au plus haut depuis 3 ans en Bourse, stop ou encore ? Le conseil
Amazon : le PDG entend toujours miser sur les magasins physiques
Affaire du lait contaminé : Lactalis mis en examen pour tromperie aggravée et blessures involontaires
Un passager du TGV s'empare d'un bagage suspect pour que son train ne subisse pas de retard