La bourse ferme dans 7 h 17 min
  • CAC 40

    6 254,82
    -98,12 (-1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 626,23
    -64,51 (-1,75 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0483
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 810,70
    -5,20 (-0,29 %)
     
  • BTC-EUR

    27 777,57
    -894,10 (-3,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    648,34
    -22,34 (-3,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,51
    -0,08 (-0,07 %)
     
  • DAX

    13 767,90
    -239,86 (-1,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 314,24
    -123,85 (-1,67 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 124,07
    -520,21 (-2,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,2380
    +0,0038 (+0,31 %)
     

Schneider Electric compte céder ses activités en Russie

Schneider Electric, conforté par un bon premier trimestre, maintient ses objectifs 2022, malgré un contexte en Chine et en Russie qui devrait affecter les mois suivants et le pousse à céder son activité russe. Le géant français des équipements électriques et automatismes industriels a annoncé mercredi 27 avril avoir signé une lettre d'intention pour vendre ses activités en Russie à son équipe dirigeante locale.

Cet accord reste soumis à l'approbation des autorités du pays, et cela à une date "difficile à prévoir", a indiqué mercredi à des journalistes la directrice financière Hilary Maxson, à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre. Schneider Electric réalise environ 2% de son chiffre d’affaires en Russie. L'entreprise ajoute avoir suspendu depuis le 24 février et l'invasion russe de l'Ukraine, tout nouvel investissement et toute livraison internationale de nouvelles commandes de projets en Russie et Biélorussie.

Sur place il compte 3.500 employés et notamment trois usines, essentiellement à destination de clients locaux.

Au premier trimestre, le groupe a vu son activité globale croître organiquement de 9,8% (+15,9% en croissance publiée), à 7,6 milliards d'euros, et ce sur tous ses marchés. Il prévoit en revanche que les événements récents en Russie et en Chine auront un impact au deuxième trimestre.

Cependant, il confirme ses objectifs 2022, "sur la base de sa meilleure appréciation des événements en cours dans le monde et de leurs conséquences", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Atos maintient sa prévision de ventes stables en 2022
Google : profit en baisse au premier trimestre
Orange voit son chiffre d'affaires progresser malgré une baisse de ses revenus en France
Dans l'électroménager, le Made in France devient synonyme de montée en gamme
Mademoiselle Vrac, l'épicerie en vrac qui fait des émules

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles