Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 911,28
    +135,90 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0653
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    2 409,60
    +11,60 (+0,48 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 348,02
    +1 131,98 (+1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 381,45
    +68,83 (+5,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,17
    +0,44 (+0,53 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 262,73
    -338,77 (-2,17 %)
     
  • S&P 500

    4 962,58
    -48,54 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0069 (-0,55 %)
     

SCFP : La réussite financière d’Air Canada tributaire du travail non rémunéré des agent(e)s de bord

OTTAWA, Ontario, April 03, 2024--(BUSINESS WIRE)--Air Canada a récemment publié son rapport annuel et tenu une assemblée des actionnaires, où elle a vanté ses excellents résultats financiers. La composante Air Canada du SCFP, qui représente plus de 10 000 agent(e)s de bord chez Air Canada et Air Canada Rouge, a constaté que ce rapport ne mentionnait pas toutes les tâches non rémunérées que les agent(e)s de bord doivent accomplir, et passait sous silence l’incidence de ce travail non payé sur son succès financier.

« S’il est plutôt rassurant d’apprendre que la situation financière d’Air Canada est satisfaisante en cette période de grande incertitude dans l’industrie aérienne, on sait également qu’une bonne partie de ses profits proviennent du travail non rémunéré que doivent effectuer les agent(e)s de bord », s’indigne Wesley Lesosky, président de la composante Air Canada du SCFP.

Constituant le pilier des activités d’Air Canada, les agent(e)s de bord travaillent sans relâche pour assurer la sécurité, le confort et le bien-être de la clientèle. En dépit de leur dévouement inébranlable, leurs heures de travail ne sont payées que durant le vol. Quiconque a déjà pris l’avion auparavant sait que leur temps de travail ne se limite pas à cette période.

PUBLICITÉ

« Puisque notre convention fera l’objet de négociations l’année prochaine, Air Canada et ses actionnaires ont l’occasion de réparer cette injustice et de rémunérer les agent(e)s de bord pour l’ensemble de leurs tâches. Et d’après ce rapport annuel, on sait que l’entreprise a l’argent pour le faire. »

La composante Air Canada du SCFP exhorte Air Canada à corriger immédiatement cette injustice en reconnaissant les heures non rémunérées des agent(e)s de bord et en leur versant la rémunération qui leur est due. Par ailleurs, nous demandons à l’entreprise de prendre des mesures concrètes pour traiter l’ensemble des membres du personnel avec la dignité et le respect mérités, notamment en leur offrant des salaires équitables et des conditions de travail raisonnables, et en reconnaissant leur travail acharné et leur dévouement.

Le temps est venu pour Air Canada d’assumer ses responsabilités comme employeur et de démontrer son engagement envers le bien-être de ses employé(e)s. Autrement, Air Canada témoignera de son manque de loyauté et de leadership.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240403745557/fr/

Contacts

Pierre Ducasse
SCFP Communications
418-964-9448
pducasse@cupe.ca