La bourse est fermée

SCFP : COVID-19 : les agents de bord d’Air Canada sont choqués et déçus du manque de protection offerte par leur employeur

Les agents de bord d’Air Canada sont choqués et déçus du refus de la compagnie de modifier les procédures en vol pour protéger l’équipage et les passagers de la propagation du virus COVID-19.

Mardi matin, le président de la composante Air Canada du SCFP, Wesley Lesosky, a envoyé à Air Canada une liste de suggestions pour réduire le risque d’infection de l’équipage et des passagers. Cette liste comprenait, entre autres, la recommandation de réduire au minimum le service en vol afin de diminuer autant que possible les contacts physiques entre agents de bord et passagers.

Mardi soir, la compagnie aérienne a confirmé que le service de repas et de boissons en vol se déroulerait essentiellement sans changement, malgré les inquiétudes du syndicat qui juge que le virus peut être facilement transmis lors des multiples interactions physiques que cela implique. Le syndicat avait recommandé de limiter temporairement les interactions avec les passagers aux urgences médicales ou de sécurité.

« Nous sommes dans un contexte inhabituel. Air Canada devrait cesser d’agir comme si tout était normal. Nos membres travaillent dans des circonstances extrêmement difficiles pour ramener les Canadiens à la maison en toute sécurité. Nous sommes déçus de voir l’employeur faire fi de la santé et de la sécurité de ses propres employés », a souligné Wesley Lesosky.

Néanmoins, le syndicat est heureux que la compagnie aérienne ait accueilli positivement ses recommandations visant à améliorer la qualité et la disponibilité des équipements de protection individuelle et des produits désinfectants à bord. Il réclame maintenant que l’entreprise mette ces recommandations en œuvre dans les plus brefs délais.

:cc/sepb491

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200318005722/fr/

Contacts

Philippe Gagnon
Relationniste du SCFP
613-894-0146
pgagnon@scfp.ca