La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 766,16
    -11,60 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    13 410,22
    -342,02 (-2,49 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2145
    -0,0024 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    45 880,94
    -1 719,61 (-3,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,86
    -91,43 (-5,86 %)
     
  • S&P 500

    4 191,09
    -41,51 (-0,98 %)
     

Le SCFP annonce ses priorités pour le budget fédéral 2021

·2 min de lecture

Le lundi 19 avril, la ministre fédérale des Finances, Chrystia Freeland, dévoilera le premier budget du gouvernement libéral en plus de deux ans. Le SCFP demande au gouvernement fédéral d’investir dans les gens et les services publics qui ont joué un rôle crucial pour aider le Canada à affronter la pandémie. Le SCFP demande aussi au gouvernement de veiller à ce que les plus riches paient leur juste part d’impôts pour permettre une solide reprise économique au Canada.

« Les milliardaires du Canada se sont enrichis de 78 milliards de dollars depuis le début de la pandémie, tandis que notre système de soins et les travailleurs essentiels se sont épuisés à la tâche. Il est plus que temps que le gouvernement fédéral impose adéquatement ces profiteurs de la pandémie, afin que nous puissions financer le soutien dont ont tant besoin les personnes qui souffrent le plus en raison de la COVID-19 », a déclaré le président national du SCFP, Mark Hancock.

La crise de la COVID-19 a illustré à quel point le système de santé du Canada est désuet.

Des centaines de milliers de personnes n’ont pas pris leurs médicaments vitaux pendant la pandémie, soit parce qu’elles n’en avaient pas les moyens, soit parce qu’elles avaient perdu leur emploi, ou les deux.

La tragédie qui s’est abattue sur les établissements de soins de longue durée partout au pays a mis en évidence l’horrible négligence que notre système vicié et axé sur les profits inflige à des résidents vulnérables.

L’impact dévastateur de la pandémie sur la participation des femmes au marché du travail a donné une nouvelle urgence à la nécessité de mettre sur pied un programme de services de garde abordables.

Le temps est venu pour le gouvernement de repenser la façon dont nous prenons soin les uns des autres et de faire les investissements nécessaires pour que plus personne ne soit laissé pour compte. Depuis des années, voire des décennies, le SCFP demande au gouvernement d’investir dans l’assurance-médicaments, les soins de longue durée et les services de garde d’enfants pour le bénéfice de tous les Canadiens. Avec le budget 2021, le gouvernement a l’occasion de faire de tout cela une réalité.

« La pandémie nous a montré que beaucoup de gens passent entre les mailles du filet. Les libéraux ne doivent pas gaspiller cette occasion d’aider les travailleurs et leurs familles », a souligné le secrétaire-trésorier national du SCFP, Charles Fleury.

Finalement, le SCFP surveillera attentivement le rôle que le gouvernement réservera à la Banque de l’infrastructure du Canada dans ses plans de relance économique. Actuellement, la Banque se sert des infrastructures publiques pour favoriser les profits privés, un mandat auquel le SCFP s’oppose depuis le tout début.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210415005966/fr/

Contacts

Hugh Pouliot
Relationniste du SCFP
613-818-0067
hpouliot@scfp.ca