La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    28 885,80
    -445,58 (-1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Scandale des oeufs contaminés au Firponil : un chef d'entreprise belge condamné à un an de prison ferme

·1 min de lecture

Un chef d'entreprise belge a été condamné vendredi par le tribunal d'Anvers (nord) à trois ans de prison, dont deux avec sursis, dans le scandale des œufs contaminés au Fipronil qui avait ébranlé la filière avicole européenne en 2017. Cet homme de 49 ans, patron de la société Agro Remijsen aujourd'hui en faillite, avait commercialisé un produit pour le traitement des poulaillers, faussement présenté comme 100% naturel et qui contenait cet insecticide interdit. Un de ses associés et un autre chef d'entreprise ont écopé d'une peine de 18 mois de prison avec sursis, a précisé le tribunal.

Au total sept responsables d'entreprise et quatre sociétés étaient jugés dans le volet belge de ce dossier, devant le tribunal correctionnel d'Anvers. Mais le tribunal a été plus clément que le parquet dans ses réquisitions et jugé que seuls trois responsables méritaient une condamnation. Le jugement est susceptible d'appel.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

L'usage du Fipronil pour désinfecter les poulaillers, principalement en Belgique et aux Pays-Bas, avait ébranlé toute la filière avicole européenne en 2017, entraînant l'abattage préventif de volailles et le retrait de dizaines de millions d'oeufs des rayons de supermarchés. Autorisé pour combattre poux et acariens chez les chiens ou les chats, le Fipronil est interdit dans l'UE pour nettoyer les bâtiments d'élevage car l'antiparasitaire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook dans le collimateur de l’UE et du Royaume-Uni !
Les compagnies aériennes s'opposent à une mesure de rétorsion européenne contre le Bélarus
Lidl : le robot Monsieur Cuisine Plus est de retour en rayon
Naval Energies officialise la vente de son éolien flottant à l'italien Saipem
Pour accéder aux caméras connectées d'Amazon, la police doit désormais faire des requêtes publiques