Marchés français ouverture 2 h 59 min
  • Dow Jones

    31 188,38
    +257,86 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    13 457,25
    +260,07 (+1,97 %)
     
  • Nikkei 225

    28 781,71
    +148,25 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,2133
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    30 012,19
    +369,91 (+1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    28 291,30
    -320,75 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    678,52
    -22,09 (-3,15 %)
     
  • S&P 500

    3 851,85
    +52,94 (+1,39 %)
     

Scènes de chaos à Washington, Trump appelle ses partisans à rester pacifiques

·2 min de lecture

Des milliers de manifestants favorables au président Donald Trump ont envahi mercredi la colline du Capitole à Washington, plongeant dans la confusion la session du Congrès qui devait confirmer mercredi la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle du 3 novembre.

Des milliers de partisans de Donald Trump sont entrés mercredi 6 janvier dans le Capitole où le Congrès devait débattre de la certification de l'élection de Joe Biden à la présidence des Etats-Unis. Le Sénat et la Chambre ont suspendu leurs travaux et Donald Trump a appelé ses partisans à rester pacifiques, sans pour autant leur demander de quitter les lieux. Les deux chambres, Sénat et Chambre des représentants, ont été placées en confinement et les parlementaires ont reçu la consigne de d'enfiler des masques à gaz et de s'allonger au sol, selon des élus.

Une femme a été blessée par balle à l'intérieur du Capitole. Elle a reçu une balle dans l'épaule, selon un agent cité par le Washington Post. Elle a été évacuée sur un brancard. D'après CNN, elle se trouve dans un état critique. La maire de Washington a ordonné un couvre-feu à 18H00 locales (23H00 GMT) dans la capitale fédérale, qui doit durer jusqu'à jeudi matin 06H00 locales.

Des militaires de la Garde nationale de Washington et des Etats voisins de Virginie et du Maryland ont été mobilisés pour tenter de rétablir l'ordre dans la capitale fédérale en proie à une situation insurrectionnelle. Ce déploiement de renforts armés a été annoncé par la Maison Blanche ainsi que par Ralph Northam, le gouverneur démocrate de la Virginie, et Larry Hogan, celui du Maryland.

Tentative de "coup d'Etat" selon des élus

Plusieurs élus du Congrès des Etats-Unis ont dénoncé une tentative de "coup d'Etat" menée par des partisans de Donald Trump, qui sont parvenus à faire irruption dans le Capitole, ces mêmes élus avertissant que cette action était vouée à l'échec. "Nous assistons à une tentative de coup d'Etat encouragée par le criminel de la Maison Blanche. C'est voué à l'échec", a tweeté le représentant démocrate William Pascrell, faisant ainsi référence à Donald Trump. "Il ne s'agit pas d'une manifestation. C'est une tentative de coup d'Etat", a de son côté estimé l'élue Diana DeGette, en dénonçant "l'anarchie fomentée par notr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi