La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    35 332,48
    -182,35 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

SBF 120: la féminisation des instances dirigeantes continue

·2 min de lecture

Le nouveau baromètre de la gouvernance des entreprises IFA-Ethics & Boards, présenté ce mercredi 7 juillet, met aussi en lumière l’avancée de la représentation des salariés dans les conseils d’administration.

La féminisation des instances dirigeantes s’est encore renforcée cette année dans les grandes entreprises françaises: c’est l’une des conclusions du baromètre sur la gouvernance dans les sociétés du SBF120 réalisé par Ethics & Boards pour l’Institut français des administrateurs (IFA). Cette étude, qui prend en compte les nominations adoptées par les assemblées générales (AG) de 2021, a été dévoilée lors d’une conférence ce mercredi 7 juillet. Elle met aussi en avant deux autres phénomènes: la progression de la représentation des salariés dans les conseils et l’importance prise par les critères sociaux et environnementaux dans la rémunération des patrons.

La représentation des salariés a doublé depuis 2015

"A l’issue des AG de 2021, la féminisation des conseils des sociétés du SBF120 progresse encore pour atteindre un taux de 45,7%", souligne Floriane de Saint-Pierre. Un score très largement supérieur à ceux du HDAX allemand, du FTSE britannique ou du S&P100 américain, qui creuse encore l’avance de la France dans ce domaine. Favorisée par , la représentation des salariés a doublé depuis 2015, passant de 7,1% des mandats d’administrateurs à 13,7%. Et la féminisation de cette catégorie d’administrateurs a, elle aussi, progressé. "C’est une nouveauté du baromètre 2021: le seuil des 40% de femmes parmi les administrateurs salariés a été franchi cette année", commente Floriane de Saint-Pierre. Leur part s’élève désormais à près de 43%, contre 34% l’an dernier.

Avec ces progrès continus dans la mixité des conseils, on devrait logiquement compter plus de présidentes de conseils chaque année, à l’instar de celui de Michelin qui a élu . Et pourtant, les femmes restent rares au sommet de ces instances: Air France, CNP, Eramet…on ne compte que dix présidentes non-exécutives parmi les 120 sociétés du SBF120. Et ce n’est guère mieux du côté des dirigeants opérationnels. Si la féminisation des comités exécutifs continue de progresser, à 22,7% cette année, c’est à un rythme toujou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles