Publicité
La bourse ferme dans 6 h 48 min
  • CAC 40

    7 655,74
    -51,15 (-0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 923,81
    -27,17 (-0,55 %)
     
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,91 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0738
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 338,40
    -6,00 (-0,26 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 561,42
    -2 015,73 (-3,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 262,26
    +13,14 (+1,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,59
    -0,04 (-0,05 %)
     
  • DAX

    18 111,25
    -214,33 (-1,17 %)
     
  • FTSE 100

    8 284,76
    +3,21 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    39 173,15
    +368,50 (+0,95 %)
     
  • HANG SENG

    18 072,90
    +45,19 (+0,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2699
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Comment savoir si on s'est cassé un os du pied ?

GARO / Phanie / Phanie via AFP

Des douleurs dans les pieds ? Comment savoir s’il s’agit d’un os cassé ? Vaste sujet lorsque l’on sait que 25 % des os de notre corps se trouvent dans nos pieds ! Voici quelques éléments de réponse.

Comme l’explique la Clinique du pied de Paris, le pied se subdivise en trois parties : l’arrière-pied, le médio-pied et l’avant-pied. En tout, pas moins de 26 os, formant des articulations attachées par une centaine de ligaments. Différentes douleurs à des endroits très ciblés peuvent arriver en fonction d’un mauvais mouvement ou de mauvaises habitudes posturales. Si ces maux peuvent être très handicapants, sont-ils pour autant graves et faut-il consulter ? Os cassé ou cheville foulée, pied fatigué ou véritablement abîmé, il existe de grandes contrariétés récurrentes au niveau du pied qu’il faut savoir identifier pour ne pas céder à la panique et adopter les bons gestes.

Le talon et le tendon d’Achille

La talalgie, plus communément appelée "douleur du talon", se manifeste souvent au cours d’activités sportives denses, sous ou autour du talon. Douloureuse, elle n’affecte qu’un seul talon. Si elle a plusieurs origines (défaut de l’architecture globale du pied, sollicitations trop fréquentes, surcharge pondérale…), elle peut être accentuée par une position debout trop prolongée ou la montée d’escaliers. Si la douleur est pénible, elle n’en reste pas moins bénigne. Chez les adolescents sportifs de haut niveau, des micro-fractures peuvent apparaître, il leur est donc recommandé d’arrêter complètement leur activité durant quelques mois afin de résoudre le problème et éviter que la douleur s’installe de façon définitive. La talalgie peut également être liée à une tendinopathie, appelée aussi tendinite, qui touche majoritairement le tendon d’Achille. Idem, le repos reste la meilleure option pour en venir à bout, et si ce repos forcé n’est pas respecté, le tendon trop sollicité peut devenir un mal permanent et irréversible.

PUBLICITÉ

Lire aussiTraumatologie : quand le tendon d'Achille rompt

La cheville

S’il n’est pas rare de se tordre les chevilles, il n’est pas évident de distinguer la simple foulure d’une fracture. Aussi, après une entorse de la cheville, l’Assurance Maladie recomma[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi