La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    37 003,99
    +516,41 (+1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Tout savoir sur le reclassement professionnel

·2 min de lecture

DÉCRYPTAGE - Lorsqu’un salarié devient inapte à l'exercice de son travail, que la raison soit professionnelle ou non, son employeur doit lui proposer un autre poste correspondant à ses capacités.

Avant de licencier un salarié, l'employeur a l'obligation de lui proposer un reclassement, que la raison du licenciement soit professionnelle ou non. Le salarié a ensuite le choix d'accepter ou non l'offre de reclassement. Il a tout à fait la possibilité de la refuser et reçoit alors toutes les qui lui sont dues. L'offre de reclassement peut être proposée au sein de l'entreprise dans laquelle se trouve actuellement le salarié, comme dans d'autres sociétés du même groupe, situées à l'étranger.

Qu'est-ce que le reclassement professionnel?

Si un salarié doit être licencié pour inaptitude ou pour un motif économique, son employeur a afin d'éviter le licenciement. La proposition de reclassement doit concerner un poste ou un emploi le plus similaire possible à celui que l'employé occupait auparavant. Si besoin, elle doit envisager une mutation, un aménagement du temps de travail ou une transformation du poste de travail (dans le cas d'une inaptitude physique par exemple). Selon l'article L 1226-2 du Code du travail, l'obligation de reclassement concerne l'inaptitude d'origine non professionnelle. Quant à l'article L 1226-10, il prévoit l'obligation de reclassement pour l'inaptitude non professionnelle. Elle s'applique donc aussi bien aux salariés victimes d'un accident ou d'une maladie non liés à leur activité professionnelle, qu'à ceux qui ont été victimes d'un accident du travail. Bien sûr, il faut que la médecine du travail les déclare officiellement inaptes: ils doivent impérativement changer de poste. Le reclassement professionnel concerne également les salariés subissant un licenciement économique.

Attention, l'employeur a l'obligation de faire les recherches pour trouver une solution, puis de proposer cette solution au salarié, mais il n'a pas d'obligation de résultat. Il doit simplement pouvoir prouver que les recherches ont été menées avec sérieux et qu'il a tout mis en œuvre pour trouver une solution pour son salarié, même s'il n'y est pas parvenu.

Le reclass[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles