Marchés français ouverture 29 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1289
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    23 663,11
    -125,82 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    50 435,30
    -387,66 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,09
    +11,20 (+0,78 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Tout savoir sur la consignation de loyer

·2 min de lecture

PRATIQUE - En cas de litige avec un propriétaire, un locataire peut faire appel à la justice afin de consigner ses loyers. Il ne s’agit pas d’une cessation de paiement, mais bien d’une consignation.

À l’heure actuelle, les banques proposent concernant les crédits immobiliers. Cela explique que de plus en plus de personnes se lancent dans . Mais attention, être propriétaire et louer un ou plusieurs biens immobiliers implique des obligations. Cela concerne notamment l’état du logement loué et des réparations ponctuelles pouvant être nécessaires, comme un remplacement ou un dépannage de chaudière. Si le propriétaire refuse d’effectuer les travaux demandés à juste titre par le locataire, celui-ci ne peut en aucun cas cesser de payer son loyer, sous risque de voir son bail être résilié. En revanche, il peut opter pour la consignation des loyers, à condition de respecter les démarches en vigueur.

La procédure à respecter pour une consignation des loyers

En cas de litige, il est conseillé à un locataire de tenter de trouver un accord à l’amiable avec son propriétaire. Si cela ne donne rien, le locataire peut se tourner vers un organisme appelé commission départementale de conciliation. Celle-ci va entreprendre des démarches auprès du propriétaire pour tenter de trouver une solution. Néanmoins, si celui-ci refuse toujours d’effectuer les travaux dont il a contractuellement la charge, il convient de faire appel au tribunal d’instance le plus proche. À noter qu’une telle procédure ne nécessite pas la présence d’un avocat et donc d’engager des frais supplémentaires pour le locataire. Si le juge estime que le demandeur est dans son droit, il peut prononcer un avis favorable à une consignation des loyers. Concrètement, cela signifie que le locataire continue de payer, mais que les versements sont effectués soit auprès de la Caisse des Dépôts, soit auprès d’un huissier ou d’un notaire.

Comment se passe la déconsignation des loyers?

La consignation des loyers ne fait pas d’un locataire un puisqu’il continue d’effectuer en temps et en heure les versements auxquels il est tenu de par son bail. Il s’agit donc avant tout d’un moyen de faire pression sur le propriétaire pour qu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles