La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 559,47
    -222,01 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0544
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 810,00
    +8,50 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    16 266,00
    -184,35 (-1,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,25
    -2,99 (-0,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,61
    +0,15 (+0,21 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 037,73
    -44,27 (-0,40 %)
     
  • S&P 500

    3 943,91
    -19,60 (-0,49 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2256
    +0,0018 (+0,15 %)
     

Comment saura-t-on si le vaisseau DART a bien dévié l’astéroïde sur lequel il s’est pulvérisé ?

L’astéroïde Dimorphos a été heurté par la mission DART, comme prévu. Mais, comment va-t-on savoir si le vaisseau a effectivement perturbé l’orbite de l’objet céleste ?

La mission DART s’est bien écrasée volontairement à la surface de l’astéroïde Dimorphos. Dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 septembre 2022, le vaisseau DART a vécu ses derniers instants avant de se crasher sur l’objet céleste, dans l’objectif de tester une manœuvre de déviation. C’est maintenant le début d’une longue période d’observations des conséquences de DART sur l’astéroïde. Elles seront menées depuis la Terre, à l’aide de télescopes. Puis, directement dans l’espace avec la future mission Hera, qui doit partir en 2024.

DART a été projeté sur Dimorphos, un astéroïde en orbite autour d’un autre, Didymos. Cet impact devrait légèrement modifier son orbite. Avant le crash, on sait que Dimorphos mettait 11 heures et 55 minutes à faire une boucle autour de Didymos, à une distance de 1,18 km. Progressivement, l’impact devrait réduire le temps que met Dimorphos à compléter une orbite. Mais, comment fera-t-on pour savoir si l’impact de la sonde a effectivement modifié la trajectoire de Dimorphos ? La tâche s’annonce délicate, à une distance de 11 millions de kilomètres.

Grâce aux éclipses du couple d’astéroïdes, on verra les effets de DART

Vu de notre planète, le couple formé par Didymos et sa lune est un système binaire à éclipses.

[Lire la suite]