Marchés français ouverture 3 h 30 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 652,21
    +410,00 (+1,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,2099
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 746,17
    +883,40 (+3,06 %)
     
  • BTC-EUR

    30 279,07
    +4,06 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    719,37
    -15,77 (-2,15 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

SATLANTIS lance le premier projet dans le cadre du Programme européen de développement industriel dans le domaine de la défense (EDIDP)

·3 min de lecture

La société espagnole SATLANTIS MICROSATS a signé en octobre une convention de subvention avec la Commission européenne dans le cadre de la première édition du programme EDIDP (European Defence Industrial Development Programme) grâce au projet OPTISSE.

Dans le cadre de ce projet, SATLANTIS dirige un consortium de cinq entreprises de cinq pays européens : ColomboSky (Italie), Syrlinks (France), Astro- und Feinwerktechnik (Allemagne), Solaris Optics (Pologne), et Everis Aerospace and Defense (Espagne) en tant que partenaire associé. L'appel à propositions s'adressait aux PME innovantes avec le soutien des ministères de la Défense auprès des entreprises représentées au sein du consortium. De sorte que tous les ministères seront impliqués dans le projet et agiront en tant qu'utilisateurs finaux potentiels en générant les besoins opérationnels.

L'un des objectifs majeurs du programme EDIDP est de de prouver que les PME européennes peuvent apporter leur contribution au domaine de la défense, avec comme mesure de mettre en place une chaîne logistique de technologies favorisant l'autonomie de l'UE et renforçant le rôle des PME dans le paysage industriel.

Pour célébrer le lancement du projet, le consortium s'est réuni le 3 novembre lors d'une réunion virtuelle de lancement, en bénéficiant de la participation de la Commission européenne par l'intermédiaire du responsable du projet affecté à l'action, et du ministère espagnol de la Défense qui, en raison du leadership de SATLANTIS au sein du Consortium, représentera la communauté de la Défense.

Le projet OPTISSE consiste à développer quatre technologies essentielles pour les missions de surveillance maritime, à savoir : un système opto-mécanique avancé, un système de contrôle agile d'attitude, un filtre de détection en temps réel, un émetteur-récepteur à haut débit pour télécharger les données.

Ce projet est un véritable défi pour tous les membres du Consortium, plus particulièrement pour SATLANTIS dont l'objectif est d'atteindre une résolution spatiale de 0,5 m avec une charge utile optique miniaturisée. Le CEO de la société, Juan Tomás Hernani, a déclaré : « Seuls deux scénarios sont prévus dans le cadre du projet : l'un qui nous fera atteindre les objectifs sans problème, et l'autre qui nous obligera à faire face à d'importantes difficultés mécaniques. En tout cas, le succès du projet et l'excellence de nos partenaires ne sont pas du tout remis en cause ».

Maik Hartmann, vice-directeur d'Astrofein, a affirmé : « les exigences imposées par le projet en matière d'agilité se traduiront par une avancée des systèmes de pointe de contrôle d'attitude ».

Puisque le succès du projet et les standards d'excellence les plus rigoureux ne sont pas remis en question, OPTISSE peut parfaitement servir de banc d'essai idéal pour des projets ultérieurs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201217005735/fr/

Contacts

Marta Massimiani
+34-944-344-780
info@satlantis.com