La bourse est fermée

Les satellites Starlink de SpaceX gênent l'observation de l'espace, comme l'avaient prédit de nombreux astronomes

Chisato Goya

Lancement des 60 premiers micro-satellites de la mission Starlink de SpaceX. Flickr.com/SpaceX

SpaceX possède désormais la plus grande constellation de satellites de télécommunications en orbite depuis le lancement de la deuxième flopée de 60 micro-satellites Starlink le 11 novembre dernier. Cette méga-constellation — qui devrait se composer à terme de 42 000 micro-satellites — est censée pouvoir fournir un accès internet rapide et bon marché au monde entier, en commençant par le Canada et le Nord des Etats-Unis dès l'année prochaine. Mais dès le premier lancement Starlink, des astronomes avaient prévenu qu'autant de micro-satellites en orbite basse terrestre engendrerait une pollution lumineuse importante gênante

L'astronome Alex Parker avait notamment déclaré sur Twitter : "je sais que les gens s'émerveillent en regardant les images du 'train' de satellites Starlink de SpaceX, mais ça me laisse perplexe. Ils sont lumineux et il y en aura beaucoup. Si SpaceX lance ses 12 000 satellites, ils deviendront plus nombreux que le nombre d'étoiles visibles à l'œil nu." Cette inquiétude s'est confirmé il y a quelques jours, rapporte ScienceAlert. Une astronome de l'Observatoire interaméricain du Cerro Tololo (CTIO) situé au nord du Chili, Clarae Martínez-Vázquez, a écrit dans un tweet : 

"Wow !!! Je suis choquée !!! L'énorme quantité de satellites Starlink qui a traversé notre ciel ce soir à @cerrotololo. L'exposition de notre DECam a été fortement affectée par 19 d'entre eux ! Le train des satellites Starlink a duré plus de 5 minutes ! Plutôt déprimant.... Ce n'est pas cool !"

Wow!! I am in shock!! The huge amount of Starlink satellites crossed our skies tonight at @cerrotololo. Our DECam exposure was heavily affected by 19 of them! The train of Starlink satellites lasted for over 5 minutes!! Rather depressing… This is not cool!

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : La NASA a détecté assez d'eau sur l'une des lunes de Jupiter pour remplir une piscine olympique en quelques minutes

Aussi sur Business Insider