La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 280,28
    -47,51 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    13 458,40
    +79,35 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2223
    +0,0067 (+0,55 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 887,91
    +657,44 (+1,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 229,19
    -23,96 (-1,91 %)
     
  • S&P 500

    4 162,34
    -0,95 (-0,02 %)
     

Des satellites militaires tactiques pour épauler les troupes sur le champ de bataille

Louis Neveu, Journaliste
·1 min de lecture

En dehors de l’atmosphère terrestre, une guerre silencieuse est en cours. Cette guerre, c’est celle des satellites à capacité militaire. Ils apparaissent désormais essentiels aux États pour assurer leur supériorité sur le champ de bataille. Leur mission consiste à observer précisément ce qu’il se passe sur terre, en mer ou dans le ciel, mais pas seulement. Organisés sous la forme de constellations, ils servent d’épine dorsale aux systèmes permettant de synchroniser les données issues des capteurs des différentes unités de combat au sol, en mer ou en l’air. Parmi les acteurs développant des satellites militaires, il y a le géant de la défense et de la sécurité, Lockheed Martin. Par voie de communiqué de presse, l’industriel américain vient de dévoiler sa nouvelle gamme de satellites tactiques.

 Cette nouvelle gamme de satellites militaires pourra fournir l'état précis d'un champ de bataille, pratiquement en temps réel. © Lokheed Martin
Cette nouvelle gamme de satellites militaires pourra fournir l'état précis d'un champ de bataille, pratiquement en temps réel. © Lokheed Martin

Un accélérateur de combat

Cette nouvelle gamme de satellites militaires est spécialisée ISR (Intelligence Surveillance & Reconnaissance). De la taille d’un réfrigérateur et pouvant peser jusqu’à 1.500 kg, ils reposent sur les satellites polyvalents LM 400. Ils bénéficient d’une infrastructure logicielle permettant d’agréger les différentes plateformes et systèmes de combat. L’ensemble des données montantes est traité directement sur le satellite et renvoyé via des liaisons directes.

Une souplesse qui permet aux centres de commandement d’obtenir une vue précise du champ de bataille et de traquer les manœuvres ennemies pratiquement en temps réel. Un atout qui vient accélérer les prises de décision et la neutralisation des cibles. Ces satellites ISR fonctionnent sous la forme d’une constellation. Pour le moment, l’industriel n’indique pas de chiffres éventuels sur des commandes ni le déploiement de ces satellites.

Un exemple sous forme de scénario de mission Asat (enemy anti-satellite). © Lokheed Martin

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura