La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 095,30
    +187,02 (+0,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Un satellite chinois semble être entré en collision avec un morceau de fusée russe cette année

·1 min de lecture

Un satellite chinois s'est mystérieusement brisé en mars, se dispersant en dizaines de morceaux. Maintenant, un astronome de Harvard a découvert ce qui s'est probablement passé : il pourrait être entré en collision avec un morceau d'une fusée russe. "Il semble que ce soit la première collision orbitale majeure confirmée en dix ans", a déclaré sur Twitter Jonathan McDowell, qui a repéré le crash probable dans un journal de données de l'US Space Force.

Les capteurs de la Space Force ont détecté à la mi-mars de nouveaux débris provenant de la désintégration du satellite chinois, appelé Yunhai 1-02. Yunhai 1-02 a été lancé en 2019, il était donc relativement récent et aurait dû être en assez bon état pour ne pas s'effondrer tout seul. Aucun verdict sur la cause n'a jamais été annoncé. Mais la Space Force a discrètement mis à jour son catalogue de débris spatiaux avec un nouvel indice samedi. L'objet 48078, un morceau d'une fusée russe Zenit-2 lancée en 1996, est désormais répertorié avec une note particulière : "est entré en collision avec un satellite".

À lire aussi — Selon Elon Musk, le vaisseau de SpaceX pourrait 'broyer' des débris spatiaux sur la route vers Mars

Jonathan McDowell a repéré cette nouvelle inscription et l'a partagée sur Twitter. Il a examiné les données orbitales et a constaté que le morceau de fusée russe et le satellite Yunhai sont passés à moins d'un kilomètre l'un de l'autre à l'heure et au jour exacts où Yunhai s'est brisé.

Cette distance se situe dans la marge (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici pourquoi l'internet mondial dépend de câbles sous-marins
iPhone 13 : tout ce que l'on sait déjà un mois avant sa sortie
La voiture autonome va t-elle réduire le nombre de morts sur les routes ?
Un nouveau vol massif de cryptomonnaies affecte cette fois-ci une plateforme japonaise
Une nouvelle plainte contre Facebook de l'autorité américaine de la concurrence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles