La bourse ferme dans 51 min
  • CAC 40

    6 781,11
    +27,59 (+0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 223,03
    +2,15 (+0,05 %)
     
  • Dow Jones

    35 698,64
    +207,95 (+0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1675
    +0,0069 (+0,60 %)
     
  • Gold future

    1 800,80
    +2,00 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    52 627,89
    +1 671,83 (+3,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 478,25
    +58,88 (+4,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,59
    -0,07 (-0,08 %)
     
  • DAX

    15 659,22
    -46,59 (-0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 240,43
    -12,84 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 382,64
    +146,80 (+0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 587,27
    +35,59 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3795
    +0,0053 (+0,38 %)
     

S'assurer contre le harcèlement scolaire: vraie ou fausse bonne idée?

·2 min de lecture

Wakam propose depuis le 7 juillet 2021 une assurance contre le harcèlement scolaire. Celle-ci pose des questions sur son utilité et sa légitimité.

“Chacun doit bien mesurer le drame, individuel et collectif, que le harcèlement scolaire (...) représente aujourd’hui pour notre société.” C’est par ces mots que débute , au Sénat. Pour la rapporteure de la mission, la sénatrice de Seine-et-Marne Colette Mélot: "il y a du harcèlement dans tous les milieux, dans toutes les régions, dans tous les établissements."

Le harcèlement scolaire toucherait aujourd'hui 6 à 10% des élèves. Au collège, c'est un élève sur quatre qui aurait été victime de cyberharcèlement. en est une illustration. Conscient de l’évolution de la situation, Wakam, anciennement La Parisienne Assurance, a développé, avec l’association Marion La main tendue, une solution d’assurance contre le harcèlement scolaire: Kolibri.

Soutien scolaire, psychologique, juridique et numérique

Kolibri propose une assurance basée sur quatre piliers. Une aide financière pour le soutien scolaire, une assistance juridique, un accompagnement psychologique pour l’enfant et un “bouclier e-réputation” qui propose le nettoyage des réseaux sociaux de toute trace de harcèlement. “Dans la mesure du possible, précise Denis Thaeder, chef de mission chez Wakam. On va traiter les conséquences du harcèlement scolaire.”

Pour souscrire cette assurance, deux modes de distribution. “Le premier est au cas par cas, une famille peut souscrire de manière individuelle. Pour le deuxième, l’association fait le tour des écoles, notamment des Ogec (organismes de gestion des établissements catholiques), pour leur proposer une souscription. Ensuite, l’école adhère pour les familles.”

Cette promotion de l’association auprès des écoles pour séduire les familles a fonctionné. Le centre scolaire Notre Dame de Villefranche-sur-Saône a souscrit cette assurance pour 1.400 de ses 4.200 élèves. "Nous sommes devant un problème insoluble pour nous, car les causes sont extérieures, (...) mais ont des conséquences à l'intérieur sur la sérénité de la classe du collège ou du lycée, et de certains élèves", regre[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles