La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 770,05
    -147,12 (-0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Quand Sarkozy se vante du refus de ses 2.000 euros par Pécresse

Valérie Pécresse n’avait pas rendu public son retour à l’envoyeur des 2.000 euros de Nicolas Sarkozy pour contribuer à régler la dette pour sa campagne, c'est l’ancien président lui-même qui s'en est enorgueilli… Dans les indiscrétions politiques de la semaine, retrouvez aussi Jean-Luc Mélenchon, Raphaël Glucksmann…

La vantardise de Sarkozy

n’avait pas rendu public son retour à l’envoyeur des 2.000 euros que lui avait fait parvenir pour contribuer à régler la dette de 5 millions pour sa campagne. Il a fallu que l’ancien président s’en vante auprès d’interlocuteurs pour que la journaliste de Politico, Pauline de Saint Remy, vérifie et apprenne, dix jours plus tard, ce refus de toute aumône de la part d’une candidate qui aurait attendu auparavant "soutien et solidarité".

Lire aussi

Un virilisme général

Le jour du lancement d’Ensemble! par François Bayrou, Richard Ferrand, et Stanislas Guerini, Jean-Luc Mélenchon s’est, à juste titre, moqué de ce "sinistre virilisme" sur Twitter. Il s’est engagé à ce que "l’Union populaire soit paritaire tout le temps et partout". Avec, pour têtes d’affiche, Olivier Faure, Fabien Roussel et Julien Bayou…

Un Glucksmann tout en contorsions

Tête de liste du PS et de Place publique aux élections européennes en 2019, Raphaël Glucksmann a toujours dénoncé avec virulence les positions de Jean-Luc Mélenchon sur le génocide des Ouïghours, sur l’annexion de la Crimée, sur la guerre poutinienne en Ukraine. Or, parce qu’il entend bien "ne jamais sacrifier ses principes", comme il l’a écrit, il a appelé à ratifier l’accord qui a soumis les socialistes aux Insoumis. Tout en ajoutant, bravache: "Je ne chanterai pas Mélenchon tous les matins." On ne sait pas s’il sait chanter, mais question contorsions, c’est un champion.

Le contre-amiral Augier traque le virus avec son bataillon

Parmi les vigilants sanitaires toujours en alerte, on retrouve les marins-pompiers de Marseille, qui ont perfectionné des systèmes de détection des virus pathogènes via les eaux usées. Systèmes qui ont permis dans les Ehpad et les écoles de contribuer à endiguer le fléau. Le contre-amiral Patrick Augier, chef du bataillon, continue à anticiper et à innover. Ces pompiers un peu spéciaux ont testé avec la société suisse de traçabilité Sicpa l’analyse des eaux usées des avions dans les aé[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles