Marchés français ouverture 8 h 23 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 686,40
    -199,47 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0516
    +0,0047 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 047,44
    -317,10 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,86
    -7,18 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Sarkozy, le Consigliere de Macron pour faire basculer LR dans la majorité présidentielle

POOL/AFP - Ludovic MARIN

EDITO- L'ancien président de la République conseille de plus en plus ouvertement - et médiatiquement l'actuel chef de l'Etat. Avec derrière la tête un accord à trois bandes dont l'objectif est l'émergence d'une majorité présidentielle recomposée avec les Républicains. Récit d'une idée sarkozyste qui grandit au fur à mesure que la "chienlit" parlementaire exaspère le président Macron.

En macronie, il faut désormais compter avec un nouveau Consigliere. Un conseiller qui, contrairement à la coutume, refuse de se tenir dans l’ombre - pourtant la définition même de la fonction. Un conseiller qui entend peser de tout son poids, personnel et politique. Un conseiller qui, outrepassant son rôle, indique d’un ton péremptoire les lignes et stratégies à mettre en œuvre. Ainsi, le Journal du Dimanche a-t-il accordé le week end à ce méga-conseiller une interview d’une longueur inusitée - 8 pages !

Le conseiller s’est donc cru autorisé à infliger une leçon de choses politiques au chef de l’État, lui indiquant la marche à suivre, la seule, l’unique, pour surmonter la tare initiale de ce Macron II, en l’occurrence l’absence de majorité absolue à l’Assemblée nationale. Comment faire alors ? Selon super conseiller, passer un accord gouvernemental et parlementaire avec Les Républicains. Tout ça pour ça…

Chacun aura, cela va de soi, reconnu Nicolas Sarkozy dans son nouveau rôle de Consigliere. Un Consigliere apparement au top de son influence puisqu’il a déjeuné avec Emmanuel Macron, ainsi que l’ont révélé nos confrères du Monde, la veille de la récente intervention télévisée du Président afin de "préparer" celle-ci.

Lire aussiMacron sur France 2 : une prestation noirâtre… bien loin du noir de Soulages

L’Ex a donc réussi sa double opération: entrisme + influence. Un modèle du genre. En effet Nicolas Sarkozy semble n’avoir rien perdu de sa force de persuasion politique, du moins quand il se frotte à Emmanuel Macron. Car l’autre soir face à Caroline Roux, le président ne s’est pas contenté de faire du Macron ; il a fait du Sarkozy, et pas qu’un peu !

Macron en mode plagiat

D’abord, il lui a piqué son slogan de la campagne présidentielle (perdue) de 2012 : "La France forte". Au moins sait-on désormais qu’Emmanuel Macron n’est pas superstitieux… Ensuite, il a annoncé "l’intensification" de la défiscalisation des heures supplémentaires- l’une des mesures phare, si ce[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi