La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 406,40
    -3 731,84 (-7,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

En Sardaigne, la justice suspend le dossier Carles Puigdemont

·1 min de lecture

Applaudi à la sortie du tribunal en Sardaigne, le dirigeant indépendantiste catalan, Carles Puigdemont bénéficie d'un sursis. Il a comparu ce lundi devant la justice italienne après son arrestation le 23 septembre dans la localité sarde d'Alghero.

Cette audience faisait suite à un mandat d'arrêt européen émis par l'Espagne qui souhaite son extradition. Carles Puigdemont est accusé par Madrid de sédition et détournement de fonds. Mais la cour d'appel de Sassari a finalement décidé d'attendre que la justice européenne se prononce elle-même sur l'immunité de l'ancien président régional catalan qui est aussi député européen.

Le Parlement européen l'avait privé de son immunité en mars dernier par un vote. Mais cette décision fait l'objet d'un recours et le jugement sur le fond n'a pas encore été rendu.

Des dizaines de militants indépendantistes, catalans, sardes et corses ont fait le déplacement pour le soutenir en scandant "Liberté ! Liberté!". Trois autres hauts responsables catalans étaient présents : les eurodéputés Clara Ponsati et Toni Comin, eux aussi réclamés par Madrid, ainsi que Jordi Sanchez, le dirigeant d'une association indépendantiste au moment de la tentative de sécession de 2017, libéré en juin après avoir près de quatre ans passés en prison.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles