Publicité
La bourse ferme dans 40 min
  • CAC 40

    7 633,20
    -91,12 (-1,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 992,29
    -50,73 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    40 222,43
    +221,53 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0918
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 428,40
    +7,70 (+0,32 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 766,52
    +2 912,18 (+5,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 308,53
    +39,58 (+3,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,71
    -0,50 (-0,61 %)
     
  • DAX

    18 612,15
    -136,03 (-0,73 %)
     
  • FTSE 100

    8 185,98
    -66,93 (-0,81 %)
     
  • Nasdaq

    18 573,21
    +174,76 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    5 651,33
    +35,98 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 015,94
    -277,44 (-1,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,2986
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Sara Forever à l’Eurovision ? La finaliste de « Drag Race France » n’est pas contre, mais il y a un hic

Sara Forever sur la scène du Grand Rex, lors de la finale de « Drag Race France », saison 2.
Capture d’écran France 2

TÉLÉVISION - L’Autriche a eu Conchita Wurst, en 2014. Et si, près de dix ans plus tard, c’était au tour de la France d’être représentée à l’Eurovision par une drag-queen ? Dans une interview accordée à BFMTV, Sara Forever, grande finaliste de l’émission Drag Race France, ne rejette pas l’idée, bien au contraire.

« Représenter la France à l’Eurovision, ça ne se refuse pas, a déclaré celle qui, contre Keiona, a bien failli décrocher la couronne de cette deuxième saison légendaire. Je me demande si l’Eurovision est prête pour ça et si la France est prête pour ça. Mais si on veut de moi, avec grand plaisir. »

Cette suggestion ne vient pas de nulle part. Comme le souligne BFMTV, le morceau que Sara Forever a interprété lors de la finale de la compétition de drag-queens de France Télévisions, Madame Forever, tourne beaucoup sur les réseaux sociaux et sur les plateformes d’écoute, comme sur Spotify où il arrive en deuxième position après l’hymne de la saison de Drag Race France.

PUBLICITÉ

En partageant un article du magazine Têtu, intitulé « Pourquoi il faut envoyer Sara Forever à l’Eurovision », le journaliste de 20 Minutes et spécialiste du concours européen de la chanson Fabien Randanne a toutefois rappelé un point important : « La candidature de Sara Forever à l’Eurovision (bonne idée) avec une chanson dévoilée après le 1er septembre 2023 est possible, mais Madame Forever, qui a été jouée publiquement, devant une large audience, avant le 1er septembre 2023, ne peut concourir à l’Eurovision 2024 ».

Madame Forever pas valide pour l’Eurovision

Si Sara Forever mérite de concourir sous le drapeau français à l’Eurovision, compte tenu de ses talents en chant, de danse et de comédie, elle ne le pourra donc pas avec son titre Madame Forever, qui a été dévoilé avant la date du 1er septembre.

Devant l’engouement autour de Sara Forever, une autre queen bien connue du programme, La Briochée, semble elle aussi très partante à l’idée de participer à l’Eurovision. « J’ai des chansons prêtes et non dévoilées moi s’il le faut », a-t-elle lancé avec humour sur X (ex-Twitter).

Participera, participera pas ? Tout reste à voir. Pour l’instant, seul le nom du candidat belge est déjà sorti. Il s’agit du chanteur Thomas Mustin, que les téléspectateurs ont pu d’ailleurs voir dans la version belge de Drag Race comme un membre du jury. Pour ce qui est du concours, il se tiendra en mai 2024 à Malmö, en Suède, pays d’où est originaire la gagnante de l’édition 2023, Loreen.

À voir également sur Le HuffPost :

« Drag Race France 2 » : Piche adoubée par Marcia Cross pour son imitation de Bree Van De Kamp

Daphné Burki fait son coming out bisexuel dans « Drag Race France » : « Et alors quoi ! »