Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 141,46
    -123,24 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Santé : tarifs des médecins et des mutuelles, déserts médicaux… les chantiers du nouveau gouvernement

XOSE BOUZASHans LucasHans Lucas via AFP

On connaît enfin le visage de celui qui incarnera la santé et la prévention à temps plein. Gabriel Attal et Emmanuel Macron ont choisi Frédéric Valletoux pour seconder Catherine Vautrin, nommée un mois plus tôt à la tête d’un super ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités. Celui qui a présidé pendant plus de dix ans la Fédération hospitalière de France (FHF) avant de plonger dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale est désormais chargé de remettre le système de santé français en ordre de marche. Et les chantiers ne manquent pas. Désertification médicale, crise de l’hôpital, pénurie des médicaments… La tâche sera ardue pour ce tandem mixte qui succède à six ministres de la Santé essorés depuis 2017.

Le duo doit d'abord se frotter à la colère des médecins libéraux. A peine sortis des négociations des tarifs de consultation avec la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam), jeudi 8 février, les syndicats se sont scandalisés de la nomination de Frédéric Valletoux. «Une déclaration de guerre», selon Franck Devulder, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). «Le cauchemar des médecins libéraux !», pour le Syndicat des médecins libéraux. Coprésident d’Avenir Spé-Le Bloc, Patrick Gasser s’inquiète quant à lui d’avoir un «anti-libéral» aux manettes du système de santé.

Catherine Vautrin et Frédéric Valletoux auront surtout à composer avec les revendications des médecins généralistes, qui espèrent enfin arracher la consultation de base à 30 euros (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vins de Bordeaux : les premiers arrachages de vignes ont commencé dans les exploitations viticoles
Paris 2024 : les tarifs des transports n'augmenteront pas... à condition de faire les bons choix
IA : comment ChatGPT, Midjourney et ElevenLabs pourraient saboter les élections européennes
Ces trois copains ont joué 17 ans à la loterie et ont fini par gagner… 50 millions de dollars !
Free : des milliers d'abonnés privés de fibre et de téléphonie dans les Yvelines