La bourse ferme dans 3 h 23 min
  • CAC 40

    6 197,99
    +32,88 (+0,53 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 965,69
    +25,23 (+0,64 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2008
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 782,80
    +4,40 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    45 389,04
    -1 555,47 (-3,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 244,54
    +10,12 (+0,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,69
    -0,98 (-1,56 %)
     
  • DAX

    15 140,81
    +11,30 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    6 884,86
    +24,99 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0016 (-0,11 %)
     

Santé : pourquoi vos contrats de complémentaires sont maintenant bien plus lisibles

·1 min de lecture

“Deux ans après la signature de l’engagement professionnel sur la lisibilité des garanties de complémentaires santé, cette deuxième enquête confirme la dynamique engagée et une bonne appropriation de la démarche par les organismes complémentaires : les deux engagements prévus sont désormais très largement atteints.” Le conclusion est tirée par l’Union nationale des complémentaires santé. L’Unocam a publié le 24 mars sa deuxième enquête visant à superviser la mise en œuvre de l’engagement commun pris par les complémentaires santé en février 2019. A cette date, la Fédération nationale de la mutualité française, la Fédération française de l’assurance et le Centre technique des instituts de prévoyance ont promis de rendre les contrats de santé plus digestes pour les Français.

L’accord de place comportait deux grands engagements. Le premier concernait l’harmonisation des intitulés des principaux postes de garanties, à savoir l’hospitalisation, les soins courants, optiques, dentaires et auditifs. Pour ces trois derniers soins, le contrat devait préciser, via des sous rubriques, la possibilité pour l’assuré de bénéficier de soins remboursés à 100% par l’Assurance maladie et les complémentaires santé. Une avancée, car jusqu’ici, les postes de remboursements étaient nommés de façon très, voire trop diverses, selon les mutuelles. Deux ans après, la promesse est tenue, salue l’Unocam, puisqu’elle est effective pour 99% des personnes protégées. Il y a un an, elles étaient déjà 91,5%. De quoi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mutuelle santé : ce qui explique les écarts de prix (importants) entre les régions
Entrepreneurs, commerçants : avez-vous droit à l’aide pour vos coûts fixes ?
Le prix de l'eau a flambé en dix ans
Impôts : une nouveauté intéressante pour votre déclaration de revenus
Les frais facturés par votre banque pour vos virements internationaux