La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0470
    -0,0085 (-0,81 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 859,24
    -1 080,20 (-3,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    652,63
    -18,05 (-2,69 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

La santé des humains est liée à celle des animaux et des plantes

ÉDITO - Halte à la séparation entre santé humaine et santé animale mais aussi santé des plantes, elles ont toutes partie liée. Botanistes, vétérinaires, médecins, même combat.

La veille de Dominique Leglu, directrice éditoriale du pôle Sciences du groupe Challenges.

Attention, piqûre de rappel. Elle a pour nom

Il y avait près de de ce que les biologistes nomment "" (IAHP), Si les actualités renseignent sur les abattages de dizaines de millions de canards, oies, poulets, pintades, en France, en Europe et aux Etats-Unis, soulignent la détresse des éleveurs et l'augmentation en vue des prix de la volaille, c'est aussi à notre santé que nous devons penser.

Même si cette grippe-là ne nous affecte que rarement et demeure sans transmission interhumaine observée, le risque de mutation existe. On achevait bien les chevaux, écrivait en 1935 l'Américain Horace McCoy, quand des humains miséreux finissaient par se suicider lors de la Aujourd'hui, on achève bien les oiseaux et mieux vaut ne pas regarder ailleurs. Plus que jamais, c'est en termes de "One Health" - en français "Une seule santé" - qu'il est obligatoire de raisonner. Halte à la séparation entre santé humaine et santé animale mais aussi santé des plantes, elles ont toutes partie liée. Botanistes, vétérinaires, médecins, même combat.

Le Covid a montré qu'un virus peut faire le tour de la planète

Le film La Fabrique des pandémies, dont la première diffusion est prévue le 22 mai sur Ushuaïa TV, réalisé par Marie-Monique Robin, prix Albert Londres, avec en candide engagée, tombe à point nommé pour raconter les bouleversements actuels. Déforestation, élevages intensifs, toutes les pratiques qui renforcent les contacts entre humains et animaux favorisent une adaptation délétère. Virus et bactéries portés par les grands singes, moustiques, chauves-souris, crevettes, rats, porcs… De la Guyane à la Thaïlande en passant par Madagascar ou le Gabon, ils trouvent de plus en plus d'occasions d'attaquer. Et on a bien compris, avec le Sars-Cov-2 et le Covid-19, qu'un virus d'où qu'il émerge peut faire le tour de la planète en se jouant des frontières.

Il faut entendre l'alerte d'Elisabeth Claverie de Sa[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles