Santé animale : la prescription des antibiotiques va être encadrée

A l'occasion d'un colloque qu'il organisait et intitulé 'Evaluer la consommation d'antibiotiques à usage vétérinaire et le réduire', Stéphane Le Foll -Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt- a présenté ses orientations pour une "utilisation ciblée et responsable des antibiotiques en médecine vétérinaire". Le Ministre a annoncé plusieurs décisions intégrant le plan Ecoantibio 2017.

Le Ministre entend encadrer la prescription des antibiotiques présentant un intérêt majeur en médecine humaine -antibiotiques dits critiques- et interdire leur utilisation à titre préventif dans le secteur agricole pour préserver leur efficacité. Il souhaite également donner un statut de "bien public" aux antibiotiques afin de rendre possibles des mesures particulières permettant de lutter contre l'antibiorésistance. Par ailleurs, Stéphane Le Foll souhaite promouvoir de nouvelles méthodes et pratiques d'élevage basées sur une prévention renforcée et permettant une limitation du recours aux antibiotiques.

Une réflexion va être engagée sur la réforme de la fiscalité des médicaments vétérinaires, afin de favoriser leur utilisation responsable et de contribuer au financement du plan Ecoantibio. En outre, une réflexion sur les pratiques commerciales va être lancée afin que les prescriptions d'antibiotiques ne soient pas liées à des incitations commerciales. Il s'agit d'aboutir à des propositions de mesures législatives à intégrer dans la loi d'avenir pour l'agriculture, l'agroalimentaire et la forêt,

"L'utilisation plus ciblée des antibiotiques en médecine vétérinaire est une priorité pour la santé de tous. Celle-ci passe à la fois par des évolutions réglementaires et par la diffusion de nouveaux modèles de production plus respectueux de l'environnement et de la santé. Cet objectif doit s'appuyer sur un engagement fort des filières de production, la diminution de notre dépendance aux antibiotiques participe à la performance sanitaire de nos productions" a rappelé Stéphane Le Foll.

Actualités relatives :