La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 041,76
    +71,29 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 798,44
    +84,54 (+0,57 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 659,64
    -1 472,13 (-3,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 039,44
    -24,41 (-2,29 %)
     
  • S&P 500

    4 369,70
    +11,97 (+0,27 %)
     

Sanofi rachète une biotech américaine et chute en bourse

·1 min de lecture

Peu après l'ouverture de la Bourse de Paris, le titre Sanofi perdait 1,24% à 85,87 euros. L'entreprise a racheté la biotech américaine Kadmon pour 1,9 milliard de dollars. Sanofi - qui précise dans son communiqué avoir "conclu un accord de fusion définitif avec Kadmon" - souligne que cette acquisition "s'inscrit dans le cadre de sa stratégie visant à poursuivre la croissance de son activité Médecine Générale". L'opération lui permet ainsi d'ajouter à son portefeuille de médicaments le Rezurock (belumosudil), qui a été approuvé en juillet dernier par la FDA, l'autorité sanitaire américaine.

Ce comprimé à prendre une fois par jour est "le premier médicament de sa classe pharmacothérapeutique indiqué pour le traitement de la maladie chronique du greffon contre l'hôte de l'adulte et de l'enfant à partir de 12 ans, après l'échec d'au moins deux lignes de traitement systémique antérieures". "Cet actif est un véritable joyau et nous sommes heureux de l'ajouter à notre portefeuille bien établi de médicaments indiqués dans la prise en charge des patients transplantés", a commenté Olivier Charmeil, vice-président exécutif de l'activité Médecine Générale, cité dans le communiqué.

"Grâce aux ressources mondiales et au savoir-faire de Sanofi en matière de développement et de commercialisation de médicaments innovants, Rezurock est désormais bien positionné pour être accessible plus rapidement aux patients du monde entier", a pour sa part déclaré Harlan Waksal, PDG de Kadmon.

Kadmon développe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alstom décroche un gros contrat en Allemagne
Les baskets de Roger Federer bientôt en Bourse
LVMH, Kering, Hermès… une année de rupture pour le luxe : le conseil Bourse du jour
Et si c'était le bon moment pour les entreprises de contribuer à un monde meilleur ?
Nucléaire : une pièce d’aimant de 66 tonnes en route pour Iter

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles