Marchés français ouverture 9 min
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    30 240,06
    -8,75 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1719
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 242,09
    +49,93 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    37 650,76
    +1 408,51 (+3,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 100,08
    -2,98 (-0,27 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     

Sanofi: du nouveau sur le plan de restructuration ?

(CercleFinance.com) - Selon Les Echos, Sanofi (NasdaqGM: GCVRZ - actualité) présentera, mardi prochain devant le comité central d'entreprise, une nouvelle mouture du plan de réorganisation de sa branche Recherche & développement (R&D) annoncé en septembre dernier. Le site de Toulouse était notamment concerné. Le journal indique que 270 postes seraient finalement supprimés, contre 900 lors de l'annonce initiale du projet l'an dernier.

Dans le détail, sur les 270 suppressions d'emploi prévues, 63 concerneraient Toulouse. 'Les 554 autres salariés de la Ville rose devraient être reclassés ailleurs dans le groupe (190 postes dont 137 en recherche), ou maintenus sur le site (364) qui a vocation à trouver son autonomie dans les cinq ans', indique le quotidien économique.

Le chiffre annoncé reste nettement inférieur aux 900 suppressions de postes annoncées en septembre dernier.

Issu de multiples fusions, le groupe pharmaceutique français entend ainsi simplifier sa structure. Au final, la recherche & développement de Sanofi serait désormais concentrée sur cinq sites : deux en régions parisienne (Vitry-Alfortville et Chilly-Mazarin (CDNX: MAZ-H.V - actualité) ), un non loin de Lyon, un à Strasbourg et un à Montpellier.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles