La bourse ferme dans 3 h 3 min
  • CAC 40

    6 197,22
    +32,11 (+0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 963,68
    +23,22 (+0,59 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2015
    -0,0026 (-0,22 %)
     
  • Gold future

    1 783,70
    +5,30 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    46 002,91
    -817,38 (-1,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 268,36
    +33,94 (+2,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,32
    -1,35 (-2,15 %)
     
  • DAX

    15 124,89
    -4,62 (-0,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 879,02
    +19,15 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Sanofi lance l'essai clinique de son second vaccin contre le Covid-19

·1 min de lecture

Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé vendredi le lancement des premiers essais sur l'Homme de son second projet de vaccin contre le Covid-19, le premier étant lui toujours en phase de tests après avoir pris du retard dans son développement. "Sanofi et Translate Bio", une biotech américaine associée au français, "débutent un essai clinique 1/2 consacré à leur candidat-vaccin à ARN messager contre la Covid-19", a annoncé le groupe dans un communiqué.

Les essais de phase 1 et 2 sont les premiers à être effectués sur l'Homme dans le cadre du développement d'un traitement. Ils visent à vérifier qu'il n'est pas dangereux et à donner de premiers éléments sur son efficacité mais c'est la phase 3, réalisée sur bien plus de patients, qui permet de déterminer s'il est vraiment efficace. Dans le cas présent, Sanofi réalisera ces premiers essais sur 415 personnes, et attend de premiers résultats pour le troisième trimestre en vue du lancement de la phase suivante.

À lire aussi — L'UE autorise le vaccin contre le Covid-19 en une seule dose de Johnson & Johnson

Ce projet de vaccin fonctionne sur le principe de l'ARN messager, une technologie novatrice qui est aussi à la base des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, déjà autorisés dans l'Union européenne et aux États-Unis. C'est le second vaccin développé par Sanofi face au coronavirus. Le premier, élaboré avec le britannique GSK, doit fonctionner différemment, sur la base d'une protéine recombinante. Mais son développement a pris (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce qu'il faut savoir sur Neuralink, l'entreprise d'Elon Musk qui veut placer des micropuces le cerveau humain
Le plus gros astéroïde à s'approcher de la Terre en 2021 classé 'potentiellement dangereux' par la NASA
Bill Gates déconseille une nouvelle fois d'investir dans le bitcoin
Netflix commence à lutter contre le partage de mots de passe
Une oeuvre d'art crypto vendue 69,3 millions de dollars aux enchères, un record