Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 057,58
    -613,46 (-1,55 %)
     
  • Nasdaq

    16 724,53
    -77,02 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0812
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 340,96
    -2 130,99 (-3,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 462,18
    -40,48 (-2,69 %)
     
  • S&P 500

    5 265,63
    -41,38 (-0,78 %)
     

Sanofi abandonne son vaccin anti-Covid pour s'allier à Novavax : les détails de cet accord

Wikimedia

Après AstraZeneca, c'est au tour de Sanofi de renoncer à son vaccin anti-Covid. Le groupe français commercialisera désormais celui de son concurrent américain Novavax, qu'il va aussi tenter de combiner avec ses vaccins contre la grippe. «Les dernières doses de VidPrevtyn Beta (le vaccin anti-Covid de Sanofi) ont expiré à la fin du mois de janvier 2024, a indiqué ce vendredi le géant français dans un mail à l'AFP. Nous avons retiré la demande d'autorisation de mise sur le marché de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)». «Cette décision n'est pas liée à des problèmes d'efficacité, de sécurité ou de qualité, mais simplement au fait qu'il existe une offre suffisante d'autres vaccins Covid-19 dans le monde», a précisé Sanofi.

Cette décision marque une nouvelle étape dans la gestion de l'après-pandémie par le secteur pharmaceutique. Les principaux groupes sont, en effet, confrontés à un net déclin des ventes de vaccins anti-Covid. Juste avant Sanofi, le britannique AstraZeneca avait annoncé mercredi le retrait de son vaccin, l'un des premiers mis sur le marché pendant la pandémie, citant une chute de la demande.

Le cas de Sanofi, dont le vaccin avait, lui, tardé à arriver sur le marché, est toutefois un peu différent, puisque le géant français va récupérer l'exploitation d'un autre vaccin anti-Covid, celui de l'américain Novavax. Les deux groupes ont conclu «un accord de licence co-exclusif pour la co-commercialisation d'un vaccin Covid-19 et le développement de vaccins combinés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : CAC 40, LVMH, Carrefour, Axa, Stellantis, Thales, or… au programme de Momentum
Eurovision : derrière le show TV, la machine à billets
Alstom : vers une probable augmentation de son capital pour se désendetter
Assurances : demande de liquidation judiciaire pour quatre sociétés d'Indexia Group
CAC 40 : toujours dans le vert, la Bourse de Paris se rapproche de ses records