Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 346,15
    +35,38 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 418,51
    +36,04 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    36 245,50
    +294,61 (+0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 091,70
    +34,50 (+1,68 %)
     
  • Bitcoin EUR

    35 625,35
    +544,94 (+1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    802,76
    +11,20 (+1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,38
    -1,58 (-2,08 %)
     
  • DAX

    16 397,52
    +182,09 (+1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 529,35
    +75,60 (+1,01 %)
     
  • Nasdaq

    14 305,03
    +78,81 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 594,63
    +26,83 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    33 431,51
    -55,38 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    16 830,30
    -212,58 (-1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2714
    +0,0086 (+0,68 %)
     

Samsung : plongeon de ses bénéfices, au plus bas depuis 14 ans

StockSnap / Pixabay

Le géant sud-coréen de la tech accuse le coup. Samsung Electronics a annoncé jeudi 27 avril un plongeon de ses bénéfices de plus de 86% au 1er trimestre 2023, au plus bas depuis 14 ans, invoquant le ralentissement économique mondial qui a porté un coup aux ventes de puces et produits électroniques. Le géant sud-coréen de la tech a rapporté que ses bénéfices d'exploitation pour la période de janvier à mars ont chuté de 9.750 milliards de wons (6,6 milliards d'euros) par rapport à la même période l'année précédente.

Ils se sont établis à 1.570 milliards de wons (1,06 milliard d'euros), contre 11.320 milliards sur la même période l'an passé (7,7 milliards d'euros). Le résultat net d'exploitation de Samsung Electronics a lui plongé de 95% par rapport à l'an dernier, à 640 milliards de wons (428 millions d'euros). Les ventes ont reculé de 18% sur la période, à 63.750 milliards de wons (42.5 milliards d'euros), selon le communiqué de l'entreprise.

Cette dernière a invoqué un recul de la demande de puces électroniques, qui représentent habituellement la moitié de ses bénéfices, ainsi que la baisse de leur prix. La branche de Samsung spécialisée dans les puces a accusé des pertes de 4.580 milliards de wons (3,1 milliards d'euros), soit sa première perte nette depuis 2009, à l'époque où le monde émergeait à peine de la crise financière de 2008. Le géant de la tech s'attend toutefois à une "reprise graduelle" de la demande de semi-conducteurs au second semestre, en raison des baisses de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La solution de stockage économique qui fait gagner du temps
CAC 40 : les voyants restent au rouge sous un flot de résultats
McDonald's accusé par Peta de servir des frites non végétariennes dans certains pays
Schneider Electric relève ses objectifs grâce à des ventes records au premier trimestre
TotalEnergies : son bénéfice bondit au premier trimestre, le groupe vend une partie de ses activités