Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 282,99
    -25,29 (-0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,10
    +46,20 (+3,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Samsung : grève historique à Séoul, quel impact sur la production mondiale ?

Jean Chung/Bloomberg/Getty Images

Les salariés de Samsung déterminés. En Corée du Sud, le géant de l’électronique doit faire face à un mouvement de protestation inédit. Le syndicat national de Samsung Electronics (NSEU), qui représente près de 30 000 employés, a annoncé mercredi qu’il prolongeait de manière «illimitée» la grève lancée lundi pour réclamer une hausse des salaires et davantage de congés. Après un premier accord salarial l'année dernière, la direction semble cette fois inflexible, rapporte BFM TV.

«La direction semble penser que si elle répond facilement aux demandes du syndicat, elle pourrait créer un précédent pour des actions similaires à l'avenir», analyse Shin Se-don, professeur d'économie à l'université de Sookmyung, dans le journal Korea Herald. «Cette grève représente un risque certain pour la culture organisationnelle et la compétitivité mondiale de Samsung Electronics», estime Hwang Yong-sik, professeur à la faculté de commerce et d'économie de l'université de Sejong. Selon lui, la culture d'entreprise de Samsung «valorise la hiérarchie et le leadership du haut jusqu'au bas».

L’entreprise «veillera à ce qu’aucune perturbation ne se produise sur les lignes de production», a affirmé un porte-parole de Samsung, espérant que la grève n’aura aucune conséquence. «L’entreprise reste engagée dans des négociations de bonne foi avec le syndicat», a-t-il ajouté. Mais de son côté, le NSEU a assuré qu’il y aura une «perturbation évidente de la production». Selon lui, plus la grève durera, «plus la direction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Baisser les charges sur les salaires, ça, ce serait une politique de gauche raisonnable !»
Uniqlo, Comptoir des Cotonniers… Le groupe de mode japonais Fast Retailing ne connaît pas la crise
Superprofits : Bercy espère quintupler les recettes de la taxe sur EDF, Engie et consorts
L’or distance le CAC 40, va-t-il profiter d’une crise de la dette en France ?
Bourse : le CAC 40 attend au tournant l’inflation aux États-Unis, le Nasdaq à un record