La bourse est fermée

Samsung accuse un plongeon de ses profits, les smartphones et les puces à la peine

Samsung Electronics traverse une mauvaise passe. Le géant sud-coréen des technologies prévoit une baisse de plus d'un tiers de son résultat d'exploitation au quatrième trimestre 2019, un exercice affecté par des stocks de puces mémoire s'établissant à des niveaux importants et des prix en baisse, contrairement au marché florissant des années précédentes. Le marché des smartphones haut de gamme est également devenu très concurrentiel, les acheteurs n'hésitant pas à retarder leur achat de nouveaux modèles.

Le premier fabricant mondial de smartphones et de puces électroniques a estimé le montant de son résultat opérationnel sur la période allant d'octobre à décembre à 7.100 milliards de wons (6,1 milliards de dollars) en baisse de 34,2% sur un an. Les ventes devraient stagner à 59.000 milliards de wons (50,5 milliards de dollars), a ajouté le groupe dans un communiqué. Ces chiffres dépassent cependant les attentes, selon des analystes, avec une demande pour les puces mémoire qui commence à augmenter et de fortes ventes dans le secteur des smartphones. En effet, au cours des trois premiers trimestres de 2019, le bénéfice net avait chuté de moitié par rapport aux mêmes périodes de l'année précédente.

>> A lire aussi - Concierge, acteur... Les grandes ambitions de Samsung pour Neon, son "humain artificiel"

Pour l'année 2019, le mastodonte sud-coréen table sur une baisse de son résultat opérationnel de 27.700 milliards de wons, soit une chute de 52,9%, et de 5,8% de ses ventes à 229.500 milliards de wons. Le groupe doit publier plus tard en janvier les chiffres de son bilan annuel dont son résultat net. Samsung Electronics est le navire amiral de Samsung Group, de loin le plus grand des conglomérats sous contrôle familial connu sous le nom de "chaebols" qui dominent les affaires de la onzième économie mondiale.

Il pâtit de la guerre commerciale sino-américaine et des restrictions à l'exportation imposées par Tokyo dans le cadre du contentieux diplomatique historique avec Séoul

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les 90 km/h de retour dès demain en Haute-Marne
L'armée américaine considère Tik Tok comme une cybermenace
CARLOS GHOSN : "j'ai eu ce sentiment de ne plus être un humain"
Les compagnies aériennes suspendent leurs survols de l'Irak et de l'Iran
Free, SFR, Bouygues ou Orange : qui offre le meilleur débit internet fixe ?