Marchés français ouverture 55 min
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,39 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,2171
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 518,78
    -408,98 (-1,37 %)
     
  • BTC-EUR

    26 042,07
    +915,62 (+3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    623,79
    +13,80 (+2,26 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     

Samia Ghali soutient la candidature de Benoît Payan à la mairie de Marseille

·2 min de lecture

Samia Ghali annonce ce jeudi son soutien à la candidature de Benoît Payan, pour remplacer la maire démissionnaire Michèle Rubirola.

, dont le ralliement a été déterminant dans la victoire de la gauche à Marseille, a annoncé jeudi qu'elle soutenait Benoît Payan, candidat à la succession de , à la tête de la ville.

"Je voterai pour le candidat du Printemps marseillais, Benoît Payan", a déclaré l'ex-sénatrice PS dans son fief de la mairie des 15-16e, dans les quartiers nord de Marseille.

"Le 4 juillet, j'ai passé un contrat avec le Printemps marseillais, pas avec un homme ou une femme mais avec le Printemps marseillais. Ils sont arrivés en tête de ces municipales. Pour moi, il n'a pas été question de remettre en question ce qui a été décidé il y a encore quelques mois (...)", a-t-elle ajouté.

"Je ne souhaite pas rajouter un désordre supplémentaire, les Marseillais ne méritent pas cela et je l'ai toujours dit, car je n'ai jamais changé et varié de positionnement", a-t-elle poursuivi.

Michèle Rubirola a annoncé mardi qu'elle démissionnait de son poste de maire en jugeant que son premier adjoint, Benoît Payan, était mieux placé qu'elle pour répondre à la situation d'urgence à laquelle est confrontée la ville.

"Faiseuse de roi"

La position de Samia Ghali était très attendue car c'est son désistement qui avait ouvert la voie le 4 juillet dernier à l'élection de Michèle Rubirola au terme d'une folle semaine de tractations et d'une séance houleuse du conseil municipal.

Elle avait obtenu en échange la charge de deuxième adjoint.

Le Printemps marseillais - rassemblement de partis de gauche, écologistes et de militants associatifs emmené par Michèle Rubirola et Benoît Payan - a remporté les municipales mais du fait des règles d'attribution au conseil municipal ne compte que 42 élus contre 39 pour LR quand la majorité absolue est fixée à 51 voix.

Les huit élus de la liste conduite par Samia Ghali font donc d'elle la "faiseuse de roi" incontournable.

Une réunion du conseil municipal est programmée ce lundi pour procéder à l'élection d'un nouveau maire.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi