Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 203,32
    +2 186,02 (+3,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,01
    +46,11 (+3,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Sama réaffirme son soutien à l’IA pour l’AgTech en Afrique

L’entreprise s’appuie sur son expertise mondiale en matière d’IA pour l’AgTech pour stimuler la productivité agricole en Afrique

NAIROBI, Kenya, June 13, 2024--(BUSINESS WIRE)--Pour que l’agriculture en Afrique de l’Est puisse nourrir durablement une population croissante, les agriculteurs doivent adopter des outils d’IA afin d’améliorer la productivité, augmenter les rendements, protéger l’environnement et réduire les coûts. Sama, l’un des principaux fournisseurs de solutions d’annotation de données qui alimentent les modèles d’intelligence artificielle (IA) de l’avenir, a constaté de première main les améliorations potentielles grâce à des déploiements pour des clients en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient. Forte de cette expérience, Sama continuera à s’associer à des entreprises pour soutenir des initiatives visant à révolutionner la durabilité de l’agriculture en Afrique, comme le plan Vision 2050 de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

S’exprimant lors du lancement d’un rapport sur l’agriculture de précision et les défis auxquels les modèles AgTech sont confrontés, Annepeace Alwala, vice-présidente de Sama chargée de la division Global Service Delivery, a déclaré qu’il existe à la fois une formidable opportunité et un besoin pressant pour l’IA de mieux servir les agriculteurs et d’aider les entreprises agricoles à aller de l’avant tout en relevant simultanément les défis mondiaux de réduction des émissions et d’alimentation durable d’une population mondiale en pleine croissance.

PUBLICITÉ

« L’agriculture est confrontée à un certain nombre de défis, notamment l’augmentation de la demande de denrées alimentaires et de la sécurité alimentaire, la diminution des terres agricoles et la pénurie de main-d’œuvre. L’expérience que nous avons acquise auprès de clients dans d’autres régions du monde montre que les applications de vision artificielle fonctionnant avec des données de qualité Sama contribuent à relever bon nombre de ces défis en automatisant des tâches allant de la surveillance des cultures et du contrôle des mauvaises herbes à la santé du bétail en passant par l’utilisation des pesticides », déclare Annepeace Alwala.

Les mauvaises herbes, les parasites et les maladies sont des obstacles majeurs à la productivité nécessaire pour répondre à la demande alimentaire croissante dans le monde. À l’échelle mondiale, jusqu’à 40 % de la production agricole est perdue chaque année à cause des parasites, et plus de 220 milliards de dollars sont dépensés pour lutter contre les maladies des plantes. Les modèles d’IA tels que ceux évalués par Sama identifient les parasites, les maladies et les mauvaises herbes, ce qui permet une meilleure gestion des cultures, une réduction de l’utilisation des pesticides et une augmentation de la productivité. Par exemple, une machine autonome mise au point par Carbon Robotics peut couvrir 15 à 20 acres par jour et éliminer plus de 100 000 mauvaises herbes par heure, en utilisant des lasers à dioxyde de carbone pour tuer les intrus.

La technologie des drones est de plus en plus utilisée pour surveiller les cultures et pulvériser des pesticides, grâce aux progrès des capteurs pour la collecte de données, à la précision des modèles de vision par ordinateur et aux innovations en matière d’équipement de pulvérisation de pesticides. Ces informations aident les agriculteurs à prendre de meilleures décisions concernant la rotation des cultures, l’irrigation et l’utilisation des pesticides. La détection précoce permet aux agriculteurs d’agir rapidement et de prévenir des dommages étendus. En collaboration avec Precision AI, Sama a contribué au développement d’un modèle de vision artificielle pour un drone capable d’identifier des images d’une résolution de 0,55 mm tout en volant à 50 miles par heure.

« Face aux défis croissants auxquels est confronté le secteur agricole en Afrique de l’Est, notre partenariat avec Precision AI démontre le pouvoir de transformation de l’IA dans l’agriculture. Nous prévoyons de déployer ces solutions pour améliorer le suivi des cultures et optimiser la distribution des ressources. Notre objectif est d’inspirer des avancées similaires dans la région », ajoute Annepeace Alwala.

À propos de Sama

Sama est un leader mondial des solutions d’annotation de données pour la vision par ordinateur qui alimentent des modèles d’IA et d’apprentissage automatique. Nos solutions minimisent le risque d’échec des modèles et réduisent le coût total de possession grâce à une plateforme de ML prête adaptée à l’entreprise et à SamaIQ™, offrant des aperçus de données exploitables découverts par des algorithmes exclusifs et une équipe hautement qualifiée sur place de plus de 5 000 experts en données. 25 % des entreprises du classement Fortune 50, dont GM, Ford, Microsoft et Google, font confiance à Sama pour les aider à fournir des modèles de ML à la pointe de l’industrie.

Animée par la mission d’élargir les possibilités offertes aux personnes défavorisées grâce à l’économie numérique, Sama est une entreprise certifiée B-Corp et a aidé plus de 65 000 personnes à sortir de la pauvreté. Un essai contrôlé randomisé mené par le MIT a validé son programme de formation et d’emploi. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.sama.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240612687010/fr/

Contacts

press@sama.com