Publicité
La bourse ferme dans 7 h 15 min
  • CAC 40

    7 937,84
    -28,84 (-0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 864,06
    -8,51 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,43 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0838
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 043,40
    -6,00 (-0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 313,66
    -286,80 (-0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,16
    -0,33 (-0,43 %)
     
  • DAX

    17 418,85
    -0,48 (-0,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 702,94
    -3,34 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,78 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 233,71
    +135,01 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    16 634,74
    -91,12 (-0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2674
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Salon de l’agriculture 2024 : peut-on s’attendre à de nouvelles annonces du gouvernement ?

Chesnot/Getty Images

C’est la date butoir. D’ici le Salon de l’agriculture, qui se déroule cette année du samedi 24 février au dimanche 3 mars, les agriculteurs espèrent que le gouvernement aura concrétisé ses dernières annonces. Jeudi 1er février, Gabriel Attal a pris la parole une nouvelle fois pour annoncer une série de mesures. Les principaux syndicats agricoles, la FNSEA et Jeunes Agriculteurs, ont alors appelé à la levée des barrages sur les routes lancés il y a quelques semaines par les agriculteurs en signe de contestation. Depuis, la colère de la profession s’est apaisée mais les agriculteurs espèrent beaucoup du Salon de l’agriculture.

Parmi les mesures promises par le gouvernement, deux premiers décrets sont déjà parus au Journal Officiel dimanche 4 février. Le premier décret permet aux exploitants de bénéficier à compter du mois de février d’une avance de 50% sur le remboursement partiel de l’impôt sur les produits énergétiques et notamment sur le gazole non routier (GNR). La seconde mesure augmente le taux de prise en charge des frais vétérinaires de 80 à 90% alors que les éleveurs bovins sont touchés depuis quelques mois par la maladie hémorragique épizootique (MHE).

Les autres mesures devraient devenir plus concrètes «d’ici au Salon», a garanti le ministre de l’agriculture Marc Fesneau lors de la conférence de presse de présentation de l’événement ce mardi. Dans le détail, le gouvernement devrait prochainement apporter des précisions concernant «des annonces de simplification et d’autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

PSG : Anne Hidalgo persiste et signe, «il n’y aura pas de vente du Parc des Princes»
Succession d’Alain Delon : qui peut prétendre à l’héritage de la star ?
Découvrez l’avion à hydrogène vert qui doit faire le tour du monde en 9 jours
Cette loi qui va faire s’envoler les prix de l'immobilier, le congé de présence parentale se simplifie… Le Flash éco du jour
Le fondateur de PayPal souhaite créer des «Jeux olympiques sous stéroïdes»