La bourse est fermée

Salon de Francfort 2019 : la Honda e sous la barre des 30.000 euros

Fabrice Auclert, Journaliste

Comme promis, Honda a profité de l’ouverture du salon de Francfort pour lever le voile sur la Honda e, cette citadine électrique au look original avec des caméras qui remplacent les traditionnels rétroviseurs, comme chez Audi, et des poignées de porte très discrètes, qui s'ouvrent et se ferment avec son smartphone.

Ce que tout le monde attendait, c’était le prix, et le constructeur japonais est parvenu à rester sous les 30.000 euros avec un tarif de départ de 29.470 euros, prime éco-bonus incluse. Ce sont les Allemands, puis les Anglais qui seront les premiers servis, et ce ne sera qu’à partir de l’été 2020.

Pas de rétroviseur sur la Honda e mais des caméras. Une habitude à prendre à la conduite. © Honda

« OK Honda » pour activer l'assistant

Ce premier modèle est équipé d’un moteur d’une puissance de 100 kW (136 ch) pour un couple 315 Nm. Sa batterie de 35,5 kWh affiche une autonomie théorique allant jusqu’à 220 kilomètres avec une seule charge. Ce qui confirme clairement son caractère citadin avec des trajets de courte et moyenne distance. Par ailleurs, la capacité de charge rapide permet de restaurer 80 % de la batterie en 30 minutes.

Le second modèle, vendu aux alentours de 33.000 euros, proposera un moteur d’une puissance de 113 kW (151 ch), et point commun aux deux voitures, cet impressionnant tableau de bord numérique panoramique à cinq écrans, dont deux tactiles de 12,3 pouces. Au menu, des applications et des services connectés également accessibles en utilisant les commandes vocales du Honda Personal Assistant. Il suffit de prononcer « OK Honda » pour le piloter à la voix.

Le passager dispose d'un tableau de bord numérique tactile. Pour le conducteur, c'est à la voix qu'il se pilote. © Honda

> Lire la suite sur Futura