La bourse ferme dans 2 h 26 min
  • CAC 40

    6 116,56
    +69,25 (+1,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 564,76
    +25,88 (+0,73 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0539
    -0,0048 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 824,00
    -0,80 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    19 893,00
    -392,58 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,37
    -3,42 (-0,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,12
    +1,55 (+1,41 %)
     
  • DAX

    13 281,66
    +95,59 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 347,03
    +88,71 (+1,22 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2216
    -0,0054 (-0,44 %)
     

Salmonelle : le patron de Kinder fait son mea culpa et dresse l'"impact financier" du scandale

C'est la première fois qu'il prend la parole après le scandale sanitaire lié à la salmonelle dans des produits Kinder. Des millions de produits du groupe, représentant plus de 3.000 tonnes, ont été retirés du marché en France au total après de nombreux cas de salmonellose en Europe, avec un "impact financier" de "plusieurs dizaines de millions d'euros", a annoncé le directeur général France de Ferrero dans un entretien au Parisien publié jeudi. "Cette crise nous fait mal au cœur. Il s’agit du plus gros rappel de produits de ces 20 dernières années. Et il concerne la marque préférée des Français", déclare Nicolas Neykov, qui prend la parole pour la première fois depuis le début du scandale sanitaire.

"D’après nos enquêtes", la contamination proviendrait "d'un filtre situé dans une cuve à beurre laitier" de l'usine d'Arlon en Belgique et aurait été provoquée "soit par des matières premières contaminées, soit par des personnes", selon lui. Le scandale sanitaire aurait causé la perte de "40% du chiffre d'affaires" sur la période de Pâques pour le groupe. L'usine d'Arlon, dans les Ardennes belges, d'où sont issus les produits Kinder incriminés, a été mise à l'arrêt début avril. Tous les produits fabriqués sur ce site (Kinder Surprise, Kinder Mini Eggs, Kinder Surprise Maxi 100g et Kinder Schoko-Bons) ont été rappelés.

"Nous avons demandé une réouverture à compter du 13 juin pour redémarrer la production au plus tôt", a dit le directeur général de Ferrero France. Au cours de son interview (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Brossard : les secrets de fabrication des marbrés Savane
L’aéroport de Paro, parmi les plus dangereux et redoutés du monde
Maisons du Monde revoit ses objectifs à la baisse
Exotec, les robots made in France qui envahissent les entrepôts du monde entier
Pétrole : Londres instaure une taxe sur les géants du secteur pour lutter contre l’inflation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles