Marchés français ouverture 8 h 27 min
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • Dólar/Euro

    0,9727
    +0,0129 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 125,96
    +373,57 (+1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    447,10
    +18,32 (+4,27 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

Salman Rushdie attaqué sur scène dans l'Etat de New-York

Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

L'auteur britannique des "Versets sataniques", menacé de mort par une fatwa lancée contre lui dans les années 1980, a été poignardé au cou alors qu'il montait sur une scène à Chautauqua, dans l'Etat de New York. Les politiques réagissent.

L'auteur britannique Salman Rushdie, dont l'ouvrage controversé " d'une fatwa de l' en 1989, a été poignardé au cou ce vendredi 12 août par un homme lors d'une conférence dans l'ouest de l'Etat de New York et son état de santé est "inconnu", selon la police.

"Un suspect s'est précipité sur la scène (d'un amphithéâtre) et un intervieweur. Rushdie souffrait d'une apparente blessure au cou après avoir été poignardé et a été transporté à l'hôpital par hélicoptère. Son état n'est pas encore connu", a indiqué la police de l'Etat de New York, dans un communiqué en précisant que l'agresseur avait été immédiatement arrêté et placé en détention. L'agresseur présumé de Salman Rushdie a été arrêté d'après la police.

Contactée par l'AFP, la police du comté de Chautauqua, où l'écrivain devait prendre la parole, a confirmé qu'une personne avait été "poignardée" sans préciser à ce stade l'identité de la victime.

"L'événement le plus terrible vient d'arriver à la Chautauqua Institution - Salman Rushdie a été attaqué sur scène. L'amphithéâtre est évacué", a écrit un témoin sur les réseaux sociaux.

Les politiques réagissent

Le Premier ministre britannique s'est dit "atterré" par l'agression dont a été victime vendredi son compatriote l'écrivain Salman Rushdie aux Etats-Unis.

Je suis "atterré que Sir Salman Rushdie ait été poignardé alors qu'il exerçait un droit que nous ne devrions jamais cesser de défendre", a réagi Johnson dans un tweet, en allusion à la liberté d'expression.

"L’immense Salman Rushdie a été attaqué. C’est la démocratie, la liberté, c’est chacun d’entre nous que l’on a poignardés. En pensée avec lui pour qu’il vive et avec tous ceux qui refusent la lâcheté face aux menaces de notre temps.", a réagi le ministre de l'Éducation nationale sur Twitter[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi